Actualite

 :: Actualite

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 3:31

Par Toru Hanai Reuters - Lundi 6 août, 08h31

HIROSHIMA, Japon (Reuters) - Le Japon s'est recueilli lundi 62 ans après le premier bombardement nucléaire de l'Histoire sur Hiroshima, où le maire a stigmatisé le refus des Etats-Unis de renoncer à son arsenal d'armes atomiques.



Le 6 août 1945 à 08h15 locales, pour précipiter la reddition de l'armée impériale et hâter la fin de la Seconde Guerre mondiale, le bombardier américain B-29 surnommé "Enola Gay" larguait une bombe A sur cette ville de l'ouest de l'archipel.

Trois jours plus tard, les Etats-Unis lâchaient une seconde bombe nucléaire sur Nagasaki. Le 15 août 1945, le Japon capitulait.

Plusieurs dizaines de milliers de rescapés aux cheveux désormais grisonnants, de leurs enfants et de personnalités se sont rassemblés lundi dans le parc du Mémorial de la paix, non loin du point d'impact, pour rendre hommage aux quelque 250.000 victimes qui ont en tout péri sur le coup et dans les années qui ont suivi.

"Même pour ceux qui ont réussi à survivre, ce fut un enfer auquel ils auraient préféré la mort", a lancé devant l'assistance recueillie le maire d'Hiroshima, Tadatoshi Akiba, en décrivant les scènes d'horreur de visages brûlés et de vêtements en lambeaux.

Dans son intervention, qui a suivi un lâcher dans le ciel de la ville martyre d'un millier de colombes blanches, le premier magistrat a pris à partie les Américains pour leur incapacité à mettre fin à la prolifération des armes nucléaires.

"Le gouvernement japonais, qui a pour devoir d'oeuvrer pour l'abolition des arsenaux atomiques par le biais du droit international, devrait préserver sa Constitution pacifiste dont il doit être fier, et dire clairement 'non' à la politique démodée et erronée des Etats-Unis", a déclaré le maire.

La foule s'est inclinée pour une minute de silence au moment où deux enfants faisaient symboliquement tinter la Cloche de la paix à l'heure précise du bombardement de 1945.

Cette année, l'anniversaire du bombardement a été assombri par une polémique suscitée par des propos du ministre japonais de la Défense, qui a démissionné depuis, selon lesquels l'attaque aurait été inévitable.

Dimanche, le Premier ministre, Shinzo Abe, avait présenté des excuses pour ces remarques interprétées par beaucoup comme une approbation des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki.

MEMOIRE COLLECTIVE

Le chef du gouvernement, dont la cote de popularité est en chute libre après une série de scandales et de gaffes et qui vient de subir une défaite cinglante aux élections sénatoriales, a déposé une gerbe lors de la cérémonie de lundi à Hiroshima.

Il a répété qu'il respecterait la Constitution pacifique de l'archipel et sa politique de non-nucléarisation.

"Notre pays ayant été le seul de l'Histoire de l'humanité à endurer un bombardement atomique, nous avons pour responsabilité de transmettre cette malheureuse expérience à la communauté internationale", a dit le Premier ministre.

La veille, il avait déclaré devant une délégation de survivants du bombardement d'Hiroshima: "Je fais mes excuses à propos des propos de Fumio Kyuma, qui ont beaucoup choqué les victimes des bombardements nucléaires".

Fumio Kyuma a dû quitter ses fonctions après avoir déclaré publiquement que les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, qui firent au total plus de 360.000 morts, "ne pouvaient pas être évités" étant donné qu'ils mirent fin à la Seconde Guerre mondiale.

Le chef du gouvernement a également promis dimanche de réviser les critères fixés par les autorités pour indemniser les victimes des radiations atomiques provoquées par les bombardements américains, un sujet très sensible pour les victimes qui ont intenté de nombreux procès à l'Etat.

"Soixante-deux ans se sont écoulés depuis les bombardements atomiques américains et nous devons perfectionner une politique digne de ce nom pour assurer le bien-être et les soins médicaux" des victimes, a expliqué Shinzo Abe, premier chef de gouvernement du Japon né après la défaite de l'armée impériale.

Il a aussi promis de ne pas toucher à l'interdiction pour l'archipel de posséder ou de fabriquer un arsenal nucléaire et s'est engagé à oeuvrer pour abolir les armes atomiques dans le monde. "Je maintiendrai les trois principes concernant le nucléaire (NDLR: concernant la possession, la fabrication et l'introduction d'armes atomiques) et je m'efforcerai de prendre la tête du combat pour l'abolition du nucléaire", a-t-il indiqué.

Les bombardements américains d'Hiroshima et de Nagasaki continuent de jouer un rôle central dans la mémoire collective des Japonais dont le pays est souvent accusé d'insister sur son statut de victime pendant le conflit mondial tout en minimisant les atrocités commises en son nom pendant cette période, notamment dans les pays asiatiques sous occupation.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 5:28, édité 1 fois

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 4:11

Par Harumi OZAWA AFP - Lundi 6 août, 09h56

KASHIWAZAKI (AFP) - L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a commencé lundi à inspecter la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa (centre du Japon) fermée indéfiniment après un incendie et de légères fuites radioactives causés par un violent séisme, a constaté l'AFP.


Les six inspecteurs de l'AIEA doivent passer quatre jours dans la centrale, la plus grande du monde, endommagée le 16 juillet par une secousse de magnitude 6,8 sur l'échelle de Richter dont l'épicentre était situé à neuf kilomètres.

"Aujourd'hui est notre premier jour dans la centrale. Il s'agit d'abord d'avoir une vue d'ensemble des installations et de ce qui s'est produit", a déclaré aux journalistes Philippe Jamet, le chef de la délégation, avant d'entrer dans le vaste complexe, équipé d'une tenue de protection.

"Notre but aujourd'hui est de tirer les leçons du séisme qui s'est produit ici et de les partager avec la communauté internationale", a ajouté M. Jamet, le directeur du Département de sûreté des installations nucléaires de l'AIEA, satisfait que Tokyo ait eu "une bonne réaction" en lui ouvrant les portes.

Après avoir hésité, Tokyo a finalement invité l'AIEA à inspecter la centrale dans l'espoir de dissiper des rumeurs alarmistes à l'étranger et d'apaiser les appréhensions de l'opinion japonaise au lendemain du tremblement de terre.

L'incident a en effet ravivé les craintes omniprésentes des Japonais --traumatisés par les bombardements dévastateurs de Hiroshima et Nagasaki-- sur la sécurité de l'énergie nucléaire civile, dans un pays qui subit chaque année 20% des plus violents tremblements de terre enregistrés dans le monde.

Le séisme du 16 juillet avait fait 11 morts, plus de 1.000 blessés et détruit des milliers d'habitations dans le département de Niigata.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) a reconnu que sa centrale n'était pas conçue pour résister à un séisme d'une telle force.

De plus, les sismologues soupçonnent le complexe nucléaire d'être construit juste au dessus d'une faille active. Des investigations géologiques sont en cours.

Après la secousse, un incendie avait éclaté dans un transformateur électrique et de l'eau légèrement radioactive s'est déversée dans la mer du Japon, sans danger pour la santé, selon Tepco et les autorités japonaises.

En revanche, les réacteurs s'étaient automatiquement arrêtés en toute sécurité, comme prévu.

"Les fuites radioactives n'ont pas affecté l'environnement, mais il est important que le monde le sache. Il est donc important que l'enquête de l'AIEA le confirme", a commenté lundi le maire de Kashiwazaki, Hiroshi Aida.

Piqué, le gouvernement japonais a formulé de rares critiques contre certains médias étrangers, accusés de sensationnalisme, après qu'une équipe de football italienne eut annulé une tournée au Japon de peur d'y subir des radiations.

Le séisme et les craintes de radioactivité ont complètement gâché la saison touristique dans la région de Kashiwazaki.

"La compagnie d'électricité peut toujours crier sur les toits que tout est sûr, ça ne marchera pas. Il est nécessaire qu'une tierce partie vérifie la sécurité et fasse savoir aux gens ce qu'il en est", a opiné Koichi Saito, gérant d'un hôtel balnéaire situé à côté de la centrale.

La délégation de l'AIEA, qui compte notamment des spécialistes en sécurité sismique, restera sur place, à 250 km au nord-ouest de Tokyo, jusqu'à jeudi. Elle procèdera vendredi à un échange d'informations avec des responsables de l'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle à Tokyo.

Les sept réacteurs de Kashiwazaki-Kariwa, d'une puissance totale de 8.212 mégawatts, sont une des principales sources d'électricité pour Tokyo, où les industries ont été invitées à économiser le courant pour éviter une pénurie.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 5:28, édité 1 fois

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 4:21

Par EuroNews euronews - Lundi 6 août, 12h44

Quelque 45.000 personnes se sont recueillies silencieusement à 8h15 heure locale ce matin, à l'heure exacte de l'explosion de la bombe au dessus du port. Le Premier ministre Shinzo Abe a rappelé le crédo antinucléaire du Japon qui s'interdit de fabriquer, de posséder ou d'admettre la présence sur son territoire d'armes atomiques. Le chef du gouvernement a aussi présenté ses excuses aux survivants des bombardements à la suite des propos très controversés de son ancien ministre de la Défense qui avait justifié les attaques américaines. Fumio Kyuma avait déclaré que les bombardements étaient quelque chose qui ne pouvait être évité pour empêcher une invasion soviétique du Japon.


Cent quarante mille personnes ont instantanément péri le 6 août 1945 lors du bombardement de Hiroshima, et 70.000, trois jours plus tard, à Nagasaki.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 5:28, édité 1 fois

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 4:22

Reuters - Lundi 6 août, 16h56

TOKYO (Reuters) - Majoritaire à la chambre haute de la Diète, l'opposition nippone s'est entendue pour refuser au Premier ministre Shinzo Abe de proroger la loi autorisant le Japon à fournir une aide logistique aux forces américaines combattant en Afghanistan.



Abe, dont le Parti libéral démocrate (PLD) a perdu la majorité à la Chambre des conseillers lors de son renouvellement partiel il y a huit jours, veut reconduire une législation autorisant la marine japonaise à ravitailler les bâtiments de l'US Navy déployés dans l'océan Indien en soutien aux troupes engagées au sol en Afghanistan.

"Coopérer à la guerre de l'Amérique n'est pas nécessairement le chemin à prendre", a déclaré Yukio Hatoyama, secrétaire général du Parti démocrate, principal mouvement d'opposition, en annonçant que les leaders du Parti social-démocrate et du Nouveau parti du peuple, deux petites formations alliées, étaient sur la même longueur d'onde.

Le Sénat n'a pas le dernier mot à la Diète, mais son opposition, qui préoccupe les Etats-Unis, pourrait empêcher la majorité dont dispose Abe à la Chambre des représentants de reconduire la loi autorisant l'engagement japonais avant son expiration, le 1er novembre.

L'ambassadeur des Etats-Unis, Thomas Schieffer, doit s'en entretenir mercredi avec le chef du Parti démocrate Ichio Ozawa, un ancien du PLD qui milite pour une politique étrangère nippone moins systématiquement pacifiste mais indépendante de celle de Washington.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 5:27, édité 1 fois

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 4:23

AP - Lundi 6 août, 18h27

HIROSHIMA - Le premier ministre japonais Shinzo Abe a plaidé en faveur de l'abolition des armes nucléaires alors qu'Hiroshima a marqué lundi le 62e anniversaire du premier bombardement atomique, qui fit plus de 140.000 morts dans la ville japonaise.


Quelque 40.000 personnes -rescapés, habitants, visiteurs et officiels- ont observé une minute de silence à 8h15 lundi matin (23h15 GMT, dimanche), heure à laquelle le bombardier américain B-29 Enola Gay largua sa charge mortelle sur Hiroshima, le 6 août 1945.

Environ 140.000 personnes furent tuées sur le coup ou moururent durant les mois suivant le bombardement. Trois jours plus tard, un autre avion américain lança une bombe au plutonium sur la ville de Nagasaki, faisant quelque 80.000 morts.

"La Japon a suivi le chemin de la paix depuis 62 ans et la deuxième guerre mondiale. Les tragédies d'Hiroshima et de Nagasaki ne doivent jamais se reproduire nulle part sur terre", a déclaré Shinzo Abe dans un discours au Parc de la Paix d'Hiroshima, proche du point d'impact de la bombe.

"Nous prendrons une initiative au sein de la communauté internationale et nous nous consacrerons sans réserve à l'abolition des armes nucléaires et à la réalisation de la paix", a affirmé M. Abe.

Le Premier ministre a aussi déclaré que le Japon resterait ferme sur ses trois principes de ne pas posséder, développer ou autoriser les armes nucléaires sur le sol japonais. Ses déclarations faisaient suite à la démission, le mois dernier, du ministre de la Défense Fumio Kyuma. Ce dernier avait suscité un tollé général en suggérant que les bombardements atomiques américains étaient inévitables.

Des cérémonies auront également lieu jeudi, jour de l'anniversaire du bombardement de Nagasaki. La reddition du Japon est intervenue le 15 août 1945, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 5:27, édité 1 fois

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 5:27

AP - Mardi 7 août, 03h42

TOKYO - Le Sénat japonais a élu mardi Satsuki Eda, du Parti démocratique du Japon, comme président. C'est la première fois qu'un membre de l'opposition occupe ce poste à la chambre haute.



Le Sénat a choisi Satsuki Eda à l'unanimité, après la défaite écrasante du parti au pouvoir du Premier ministre Shinzo Abe, lors des élections du 29 juillet.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 14:00

TOKYO (AFP) - Des députés du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir au Japon ont directement exhorté mardi leur chef, le Premier ministre Shinzo Abe, à démissionner à la suite de la récentre débâcle électorale de la coalition gouvernementale.



"Le Premier ministre doit quitter son poste maintenant et le PLD repartir de zéro car c'est un problème pour le parti tout entier", a estimé l'ancien chef de la Défense Gen Nakatani, en présence de M. Abe lui-même, lors d'une réunion des députés du PLD.

Un autre ancien responsable de la Défense, Shigeru Ishiba, a demandé au Premier ministre de "clarifier" sa position après la défaite historique du PLD lors des élections sénatoriales du 29 juillet.

Affaibli et de plus en plus impopulaire, le Premier ministre a assumé la responsabilité de la déroute mais il a exclu de démissionner et a promis à la place de changer son équipe gouvernementale.

Filant une métaphore de baseball, le sport le plus populaire au Japon, l'ex-ministre de l'Education Kenji Kosaka a estimé que "ce n'est pas au lanceur de décider de rester de son propre gré".

"Les électeurs n'ont pas demandé un remplacement du gouvernement. Ils ont réclamé un changement de lanceur", a affirmé M. Kosaka.

M. Abe a écouté assis les critiques, visiblement mal à l'aise, devant des caméras de télévision, avant de réaffirmer qu'il ne démissionnerait pas "car je dois remplir mes responsabilités en poursuivant les réformes".

Les poids lourds du PLD ont, pour le moment, apporté leur soutien au Premier ministre, en l'absence de successeur désigné.

L'opposition japonaise a pris mardi le contrôle du Sénat, pour la première fois depuis un demi-siècle, à la suite de sa victoire aux sénatoriales.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 7 Aoû - 23:16

Par Chisa Fujioka Reuters - Mardi 7 août, 17h09

TOKYO (Reuters) - Un nouveau scandale a éclaboussé mardi le gouvernement du Premier ministre japonais Shinzo Abe au moment même où se réunissait le Sénat issu des élections du 29 juillet, marquées par une cinglante défaite du Parti libéral démocrate (PLD) d'Abe.


Pour la première fois en plus d'un demi siècle, une personnalité extérieure au PLD a été élue mardi à la présidence du Sénat, en la personne de Satsuki Eda, membre du Parti démocrate.

Le ministre de la Justice, Jinen Nagase, a reconnu avoir reçu l'an dernier de l'argent d'un groupe rural recrutant des stagiaires étrangers alors que lui-même avait donné des avis sur des octrois de visas. Il a par la suite restitué les fonds qu'il avait considérés comme une donation.

"J'accepte habituellement l'argent qui m'est donné pour me soutenir", a expliqué Nagase lors d'une conférence de presse. "Je ne pense pas que l'argent soit suspect."

Abe, dont la cote de popularité est tombée à 27%, selon un sondage du Yomiuri Shimbun, a l'intention de remanier son gouvernement, frappé par une série de scandales avec le suicide d'un ministre et la démission ou le limogeage de trois autres, accusés pour la plupart d'irrégularités de financement.

Le Premier ministre, arrivé au pouvoir en septembre, n'a pas été contraint à la démission après les élections parce qu'il dispose toujours d'une forte majorité à la chambre basse.

Il a repoussé des appels à la démission en annonçant qu'il avait bien l'intention de mener à terme des réformes.

Tout texte de loi rejeté par le Sénat peut être adopté par la chambre basse, mais au prix de procédures faisant traîner les choses en longueur. En outre, le Sénat peut opposer son veto à certaines nominations importantes, comme celle du gouverneur de la banque centrale.

Ichiro Ozawa, dirigeant du Parti démocrate du Japon (PDJ, principale formation d'opposition), mise sur l'impulsion donnée par les sénatoriales pour tenter d'obtenir des élections anticipées à la chambre basse et mettre fin à cinq décennies de domination de la vie politique par le PLD.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Jeu 9 Aoû - 1:16

AFP - Mercredi 8 août, 14h25

TOKYO (AFP) - L'opposition japonaise, forte de son récent triomphe électoral, a éconduit mercredi les Etats-Unis en refusant d'appuyer la mission de soutien logistique apportée par Tokyo aux forces américaines dans l'océan Indien dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme".


Même si cette rebuffade est surtout symbolique, il est rare que des hommes politiques nippons de premier plan s'opposent publiquement à la volonté de Washington compte tenu de l'étroitesse des liens entre les deux pays alliés.

Au lendemain du scrutin sénatorial du 29 juillet, l'ambassadeur des Etats-Unis au Japon, Thomas Schieffer, avait sollicité "urgemment" une entrevue avec le vainqueur, le chef du Parti démocrate Ichiro Ozawa, pour tenter de le convaincre du bien-fondé de la mission de ravitaillement nippone dans l'Océan indien.

L'opération japonaise consiste à ravitailler les navires américains et alliés engagés dans les opérations "antiterroristes" en Afghanistan.

M. Ozawa a répété qu'il n'était pas contre la participation du Japon à des missions à l'étranger mais à condition qu'elles soient autorisées par les Nations unies.

"Si nous étions en mesure de prendre une décision (gouvernementale), j'ai le regret de dire que le Japon ne participerait pas à une opération conduite par les forces américaines", a carrément déclaré M. Ozawa à son hôte.

"Cependant, le Japon participerait activement à une opération de maintien de la paix autorisée par les Nations unies", a-t-il ajouté.

"Je crois que les Etats-Unis devraient d'abord faire des efforts pour obtenir le consensus de la communauté internationale. Ils ne peuvent pas agir tout seuls", a souligné M. Ozawa.

La rencontre de 45 minutes --devant les journalistes-- a eu lieu au siège du Parti démocrate, et non à l'ambassade, notent les observateurs.

Parfois tendue, elle a pris une allure pour le moins inhabituelle, le chef de l'opposition, tout sourire sous les flashes, apparaissant comme le véritable patron du Japon.

L'ambassadeur Schieffer a plaidé en faveur de la participation de Tokyo: "Nous croyons que le Japon peut non seulement contribuer à la sécurité internationale mais aussi à sa propre sécurité parce que 90% du pétrole qu'il utilise transitent à travers cette zone (l'Océan indien)".

"Si le Japon retirait son soutien à la coalition et stoppait le ravitaillement, cela menacerait notamment la capacité de participation du Pakistan. Il est très important de garder le Pakistan, le seul pays musulman de la coalition", a argué le diplomate américain.

La loi "antiterroriste" instaurant la mission logistique japonaise dans l'Océan indien arrive à échéance le 1er novembre.

Ami du président George W. Bush, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a pour priorité diplomatique de proroger cette législation d'un an, au nom de l'alliance de sécurité avec Washington, mais il va désormais se heurter à l'obstruction de l'opposition qui contrôle le Sénat depuis la fin juillet.

Certes, le parti de M. Abe jouit d'une majorité écrasante à la Chambre des députés, qui a le plus de poids, et il peut imposer les lois qu'il juge cruciales.

Toutefois, le Premier ministre conservateur devra de facto composer avec l'opposition, qui pourra présenter ses propres contre-propositions de loi et déposer des motions de censure.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Jeu 9 Aoû - 16:20

Par Elaine Lies Reuters - Jeudi 9 août, 07h07

TOKYO (Reuters) - Le Japon a commémoré jeudi le 62e anniversaire du bombardement nucléaire de Nagasaki où le maire a affirmé que le monde était confronté à une crise en matière de prolifération nucléaire.
(Publicité)


Des milliers d'enfants et de survivants se sont rassemblés au parc de la Paix à Nagasaki où ils ont observé une minute de silence à 11h02 (02h02 GMT), l'heure à laquelle la bombe a été larguée, à la mémoire des 140.000 victimes du bombardement.

Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue, a promis de poursuivre la lutte pour l'élimination des armes nucléaires, qu'a menée pendant longtemps son prédécesseur Itcho Ito, abattu en avril par un gangster.

"Au lieu de voir le désarmement nucléaire progresser, nous sommes confrontés à une crise avec la défaillance des structures précisément chargées de la non-prolifération nucléaire", a-t-il déclaré devant la foule.

Soulignant que de nouveaux pays étaient entrés dans le club des nations possédant l'arme atomique, tels que l'Inde, le Pakistan, la Corée du Nord, qui a procédé en octobre dernier à son premier essai nucléaire ou l'Iran qui est soupçonné de vouloir se doter de l'arme atomique, Taue a affirmé que le danger était plus grand que jamais.

"Avec l'apparition de nouveaux Etats possédant l'arme atomique, il y a un danger accru qu'elle soit effectivement utilisée ou qu'il y ait des fuites de technologies liées au nucléaire", a-t-il dit.

CONTROVERSE

Le 6 août 1945, le bombardier américain B-29 surnommé "Enola Gay" larguait une bombe A sur Hiroshima. Il s'agissait du premier bombardement nucléaire de l'histoire. Trois jours plus tard, les Etats-Unis lâchaient une seconde bombe nucléaire sur Nagasaki. Le 15 août 1945, le Japon capitulait.

Environ 27.000 des 200.000 habitants de Nagasaki sont morts dans le bombardement. Le bilan s'élevait à 70.000 à la fin de l'année 1945 et il est revu à la hausse chaque année. En 2007, 3.069 noms ont été ajoutés à la liste des victimes portant le bilan officiel à 143.124 morts.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a déposé une gerbe lors de la cérémonie et a répété qu'il respecterait la Constitution pacifique de l'archipel et sa politique de non-nucléarisation.

Cette année, la commémoration des bombardements a été assombrie par une polémique suscitée par des propos du ministre de la Défense Fumio Kyuma, qui a dû quitter ses fonctions après avoir déclaré publiquement que les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, qui firent au total plus de 360.000 morts, "ne pouvaient pas être évités" étant donné qu'ils mirent fin à la Seconde Guerre mondiale. Abe a présenté ses excuses pour les propos de Kyuma.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 10 Aoû - 19:34

Par EuroNews euronews - Vendredi 10 août, 12h55

Après 4 jours d'inspection, l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique a estimé ce vendredi qu'il faudra plusieurs mois voire une année avant de pouvoir redémarrer la centrale. Philippe Jamet, directeur du département de sûreté des installations au sein de l'AIEA insiste sur la méthodologie : "Quand on envisage le redémarrage d'une telle centrale, il faut penser avec attention à ce qu'il faut vérifier en premier, à ce qu'il faut démontrer. C'est une méthodologie à laquelle il faut penser très attentivement". Dans un premier temps, le Japon avait déclaré qu'il n'avait pas besoin de l'aide de l'AIEA. Puis Tokyo s'est rétracté sous la pression des autorités régionales. Les fuites radioactives et l'incendie provoqué par le séisme ont relancé le débat sur la sécurité. Au Japon, 17 centrales nucléaires fournissent un tiers de l'électricité du pays.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Lun 13 Aoû - 2:01

TOKYO - Le Japon se prépare à développer sa propre génération d'avions de combat furtifs afin de réduire sa dépendance à la technologie étrangère et de contrer des initiatives similaires de la Chine et de la Russie, selon le journal "Tokyo Shimbun".


Le Japon pourrait aussi acheter l'avion furtif américain F-22 Raptor, mais le Congrès américain s'est jusqu'ici opposé à la vente de cet appareil de haute technologie à un gouvernement étranger.

Le ministère japonais de la Défense espère tester son prototype d'avion furtif sous cinq ans, précise le "Tokyo Shimbun", qui cite un projet de budget soumis vendredi par cette administration et ajoute que des tests préliminaires au sol ont été réalisés en France avec une maquette. La production pourrait commencer d'ici environ dix ans.

Le responsable de service à la Défense samedi à Tokyo a affirmé ne pas être informé de l'existence d'un tel projet.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 14 Aoû - 15:14

Par Carl Freire AP - Mardi 14 août, 06h14

TOKYO - Yone Minagawa, l'arrière-arrière grand-mère adorant les bonbons qui devint cette année la personne la plus âgée du monde, est morte dans une maison de retraite du sud-ouest du Japon, a déclaré un responsable de sa maison de retraite jeudi. Elle avait 114 ans.



Yone Minagawa, qui éleva toute seule ses cinq fils et sa fille en vendant des fleurs et des légumes, est morte lundi après-midi, a déclaré Toshiro Tachibana, un responsable de sa maison de retraite située dans l'ancienne ville minière de Fukuchi.

"Son appétit a récemment décliné et son énergie s'est estompée. La famille nous a aussi demandés de s'occuper d'elle au mieux. Sa mort n'a pas été subite", a déclaré Toshiro Tachibana.

Née le 4 janvier 1893, Yone Minagawa a été déclarée la personne la plus vieille au monde en janvier dernier par le Livre Guinness des records du monde, après la mort, aux Etats-Unis, d'Emma Faust Tillman, également à l'âge de 114 ans.

Yone Minagawa a survécu à tous ses enfants à l'exception de sa fille. Elle a eu sept petits-enfants, douze arrière petits-enfants et deux arrière arrière petits-enfants, d'après sa maison de retraite.

Yone Minagawa était fin gourmet et appréciait particulièrement les gâteaux sucrés japonais.

La plus vieille personne au monde est désormais Edna Parker, de Shelbyville dans l'Etat de l'Indiana aux Etats-Unis. Elle est née le 20 avril 1893, selon le Groupe de recherche de gérontologie.

Le Japon détient l'une des plus longues espérances de vie du monde, ce qui est souvent attribué à son alimentation saine, riche en poissons et en riz.

L'homme le plus vieux du monde est également japonais. Il s'agit de Tomoji Tanabe. Agé de 111 ans, il est né le 18 septembre 1895. Il vit dans la ville du sud de Miyazaki, selon les records du monde du Guinness.

Le nombre de Japonais vivant au-delà de cent ans a presque quadruplé au cours des dix dernières années et devrait bientôt dépasser les 28.000 a annoncé le gouvernement en septembre dernier.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Mar 14 Aoû - 15:14

Par Philippe AGRET AFP - il y a 2 heures 36 minutes

TOKYO (AFP) - Les Etats-Unis ont accru mardi leur pression pour que le Japon poursuive son opération de ravitaillement naval des forces américaines engagées en Afghanistan, inquiets de l'intention de l'opposition nippone de s'opposer à la prolongation de cette mission "antiterroriste".
(Publicité)


Dans une interview au quotidien Asahi Shimbun, l'ambassadeur des Etats-Unis au Japon a averti Tokyo que l'arrêt du soutien logistique japonais aurait un "impact négatif" sur les relations entre les deux pays alliés.

"Nous espérons que le débat politique au Japon ne va pas finir par transformer l'alliance américano-japonaise en ballon de football politique", a affirmé l'ambassadeur, Thomas Schieffer.

Si Tokyo et Washington entretiennent des liens privilégiés depuis 1945, il est inhabituel que le représentant des Etats-Unis s'ingère publiquement dans des dossiers de politique nippone.

Fort de sa victoire aux récentes élections sénatoriales, le chef de l'opposition japonaise, Ichiro Ozawa, s'est refusé à appuyer l'opération de soutien logistique apportée par Tokyo aux forces américaines dans l'Océan indien dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme".

La loi "antiterroriste" instaurant la mission logistique japonaise dans l'Océan indien arrive à échéance le 1er novembre.

La mission japonaise dans l'Océan indien consiste à ravitailler les navires américains et alliés qui participent aux opérations militaires menées par les Etats-Unis en Afghanistan depuis 2001.

Ami du président George W. Bush, le Premier ministre conservateur Shinzo Abe a pour priorité diplomatique de proroger cette législation d'un an, au nom de l'alliance de sécurité avec Washington, mais il va désormais se heurter à l'obstruction de l'opposition qui contrôle le Sénat depuis la fin juillet.

Certes, le parti de M. Abe jouit d'une majorité écrasante à la Chambre des députés, qui a le plus de poids, et il peut imposer les lois qu'il juge cruciales. Toutefois, M. Abe devra de facto composer avec l'opposition, qui pourra présenter ses propres contre-propositions de loi et déposer des motions de censure.

Lors d'une entrevue urgemment sollicitée par l'ambassadeur américain, la semaine dernière, M. Ozawa a affirmé qu'il n'était pas contre la participation de Tokyo à des missions à l'étranger mais à condition qu'elles soient autorisées par les Nations unies.

Cette rebuffade --très médiatisée-- a semé l'émoi au Japon car il est rare que des hommes politiques nippons de premier plan s'opposent à la volonté de Washington compte tenu de l'étroitesse de l'alliance entre les deux pays.

"Je crois qu'il serait triste que les (récentes) élections débordent sur la politique étrangère, dans des sphères qui semblaient échapper aux débats partisans", a insisté mardi l'ambassadeur américain.

M. Schieffer n'a pas hésité à évoquer "un impact négatif certain" si M. Ozawa met son refus à exécution au cour de la prochaine session parlementaire.

Le diplomate américain même promis de dévoiler des informations confidentielles aux parlementaires japonais intéressés, à l'occasion de briefings dans son ambassade le mois prochain, afin de les convaincre du bien-fondé de l'engagement naval japonais dans l'Océan indien.

Enfin, il a demandé à rencontrer à nouveau le chef de l'opposition qui a dénoncé les "guerres américaines".

Ce dernier, redoutable stratège, a été vivement critiqué par l'entourage du Premier ministre Shinzo Abe et la presse de droite, et jusque dans son parti, dont une faction est pro-américaine.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:23

AFP - Mardi 14 août, 20h25

VIENNE (AFP) - La centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa (centre du Japon), la plus grande du monde, paraît moins endommagée que prévu après le violent séisme qui l'a endommagée à la mi-juillet, selon de premières conclusions de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).


"La centrale a été arrêtée en toute sécurité et les dommages paraissent moins importants que prévu", a déclaré l'AIEA dans un communiqué publié mardi à son siège à Vienne au terme d'une visite de six de ses experts sur place.

"Les dommages provoqués par le séisme semblent être limités à des parties de la centrale sans impact sur la sécurité du réacteur ou des systèmes liés au réacteur", précise l'agence.

Elle a par ailleurs confirmé des analyses des autorités japonaises et de l'exploitant de la centrale, Tepco, selon lesquelles seule une "très petite quantité de rejets radioactifs" avait eu lieu au cours de l'accident.

Selon l'AIEA, la centrale a bénéficié d'une "marge de sécurité" dans sa conception et dans sa construction, bien qu'elle n'ait pas été prévue pour résister à une secousse telle que celle qui l'avait ébranlée le 16 juillet.

L'épicentre du tremblement de terre de magnitude 6,8 sur l'échelle ouverte de Richter était situé à neuf kilomètres seulement du complexe, qui compte sept réacteurs et a été arrêté pour une durée indéterminée.

L'AIEA a toutefois exclu un redémarrage à court terme de la centrale, où le séisme avait notamment provoqué un incendie dans un transformateur et de légères fuites d'eau radioactive.

"Un travail important doit encore être mené, notamment un examen détaillé de l'enveloppe, du coeur et des éléments de combustible du réacteur", précise l'organe de sûreté nucléaire des Nations unies.

"Les tensions physiques provoquées par le séisme pourraient affecter la sécurité à long terme de certains éléments de la centrale", souligne l'AIEA.

Le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, a précisé dans le communiqué que ces constatations seraient "utiles pour d'autres centrales nucléaires à travers le monde".

Les experts de l'AIEA, qui ont conclu la semaine dernière une visite d'inspection de trois jours, avaient été invités par le gouvernement de Tokyo afin de répondre à des rumeurs alarmistes sur les fuites radioactives, en particulier à l'étranger.

Leur rapport d'inspection complet, qui a été communiqué à M. ElBaradei lundi, doit être publié "dans les prochains jours", a précisé l'AIEA mardi.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:24

AFP - Mercredi 15 août, 12h44

TOKYO (AFP) - Marquant le 62e anniversaire de la capitulation du Japon impérial, le Premier ministre Shinzo Abe a présenté à nouveau mercredi les "profonds regrets" de son pays et offert ses condoléances aux victimes des atrocités commises pendant l'expansionnisme nippon au 20e siècle.



Le Japon "a infligé d'immenses dommages et souffrances à de nombreux pays, spécialement aux nations asiatiques", a dit M. Abe lors d'une cérémonie à Tokyo en présence de l'Empereur Akihito.

"En tant que représentant du peuple japonais, je présente, avec un profond regret, mes condoléances aux peuples victimes", a-t-il ajouté.

Le premier chef de gouvernement japonais né après la guerre a repris les mêmes mots que ses prédécesseurs en semblable occasion.

Plus de soixante ans après la fin du conflit, les rancoeurs contre Tokyo sont encore vives en Chine et dans la Péninsule coréenne, ex-pays colonisés, où les dirigeants japonais sont régulièrement accusés de manquer de sincérité et d'esprit de repentance.

A Séoul, plusiers centaines de manifestants se sont rassemblés devant l'ambassade du Japon.

Des manifestations ont également eu lieu à Hong Kong, devant le consulat nippon, et à Taipei où d'anciennes "femmes de réconfort" exploitées dans les bordels de l'armée impériale ont réclamé des excuses et des compensations de Tokyo.

Nationaliste, héritier d'une dynastie de politiciens conservateurs, M. Abe a déclenché au printemps un tollé en Asie en affirmant qu'il n'existait "aucun témoignage fiable" prouvant que l'armée impériale nippone avait eu recours à la "coercition" pour recruter des femmes comme chair à soldats dans les pays occupés.

M. Abe est partisan d'une révision de la Constitution pacifiste de 1947.

Depuis son arrivée au pouvoir en septembre 2006, il a néanmoins opté pour une politique de dégel et de rapprochement avec Pékin et Séoul, symbolisée par des visites dans ces capitales aussitôt après sa prise de fonctions.

Il s'est en outre abstenu de se rendre au sanctuaire shintoïste du Yasukuni à Tokyo, haut-lieu spirituel du nationalisme nippon, qui honore les esprits de 2,5 millions de Japonais tombés au champ d'honneur (parmi lesquels 14 criminels de guerre condamnés à mort par les Alliés après 1945).

Un seul ministre du gouvernement Abe --plombé par une récente débâcle électorale-- a visité mercredi le sanctuaire controversé, ainsi que 46 parlementaires.

Le précédent Premier ministre, Junichiro Koizumi, s'était attiré les foudres des Chinois et des Coréens en allant se recueillir chaque année au Yasukuni, glorification à leurs yeux du militarisme nippon.

M. Koizumi, toujours très populaire dans les sondages, est d'ailleurs allé prier tôt mercredi au Yasukuni.

La date anniversaire de la défaite rassemble dans ce sanctuaire des milliers d'anciens combattants et de militants d'extrême-droite.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:25

Reuters - Mercredi 15 août, 13h32

TOKYO (Reuters) - Contrairement à son prédécesseur, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'est abstenu mercredi de se rendre au sanctuaire des victimes de guerre à Yasukuni à l'occasion du 62e anniversaire de la capitulation de l'armée impériale.



Junichiro Koizumi, qui a quitté le pouvoir en septembre, et un membre de l'équipe actuelle, la ministre de la Parité, Sanae Takaichi, ont rejoint des milliers de proches des victimes de guerre et d'activistes d'extrême droite venus rendre hommage, sous un soleil de plomb, aux "âmes errantes" de Yasukuni.

Ce temple est considéré par ses adversaires, notamment dans les pays asiatiques qui ont souffert de l'occupation japonaise, comme un symbole du passé militariste de l'empire du Soleil levant.

Il abrite, dans la banlieue de Tokyo, les restes des quelque 2,5 millions de victimes des guerres, dont celles de généraux japonais reconnus coupables de crimes de guerre par un tribunal allié.

Junichiro Koizumi, dont les visites controversées à Yasukuni en tant que chef du gouvernement avaient créé une tension avec la Chine et la Corée du Sud, a été accueilli mercredi dans le sanctuaire par des partisans au cri de "Banzaï" (Longue vie!).

Mercredi, une cinquantaine de parlementaires issus de tous les partis se sont également rendus au sanctuaire.

Shinzo Abe s'est tout de même incliné devant un monument non religieux des environs de Yasukuni et a assisté à une cérémonie du souvenir officielle en présence de l'empereur Akihito.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:26

AP - Mercredi 15 août, 15h06

TOKYO - Shinzo Abe a exprimé mercredi ses "remords" pour les "souffrances" causées par le Japon durant la Seconde guerre mondiale, au cours d'une cérémonie marquant le 62e anniversaire de la reddition de l'archipel.



Contrairement à son prédécesseur Junichiro Koizumi, le Premier ministre nippon Shinzo Abe ne s'est pas rendu au sanctuaire Yasukuni. Pour la Chine et la Corée du Nord, ce lieu, où reposent notamment des criminels de guerre japonais, symbolise le passé militariste de l'Empire du Soleil levant.

"Le Japon a causé de grands dégâts et beaucoup de souffrances aux habitants de nombreux pays, particulièrement en Asie", a reconnu le Premier ministre nippon lors d'une cérémonie laïque à Tokyo. "Avec un profond sentiment de remords, j'exprime ma compassion envers ces victimes au nom du peuple japonais".

Shinzo Abe avait scandalisé les pays de la région en refusant de reconnaître que de nombreuses femmes, notamment coréennes, avaient été réduites en esclavage sexuel durant la Seconde guerre mondiale. Et cela en dépit des innombrables témoignages de victimes de ces bordels militaires.

Au cours de la cérémonie de mercredi, l'empereur Akihito, le fils d'Hirohito qui avait signé la reddition en août 1945, s'est incliné devant un monument floral en hommage aux victimes de la guerre. "Je pleure ceux qui ont péri dans la guerre et je prie pour la paix dans le monde et l'avenir du Japon", a-t-il déclaré. AP

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:27

Par EuroNews euronews - Mercredi 15 août, 18h37

Le gouvernement de Salam Fayyad devrait recevoir la somme de 11 millions de dollars. Taro Aso a indiqué qu'il s'agissait de soutenir le président Mahmoud Abbas de façon visible.



En outre Tokyo fournira une aide humanitaire de 9 millions de dollars destinée à l'ensemble de la population palestinienne, y compris celle résidant à Gaza. Taro Aso s'est aussi entretenu à Jéricho avec ses homologues israélien et jordanien Tzipi Livni et Abdelelah al-Khatib et plusieurs hauts-dirigeants palestiniens.

Mahmoud Abbas étudie un projet de loi électorale qui écarterait de facto le Hamas. Le texte impose à tout candidat parlementaire de respecter le programme de l'OLP et les accords signés avec Israël. L'ancien Premier ministre palestinien issu du Hamas Ismaël Haniyeh a rejeté toute modification de la loi électorale. Le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza à la mi-juin. Un coup de force condamné par la communauté internationale.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:27

AP - Jeudi 16 août, 14h50

TOKYO - La canicule qui frappe le Japon a fait franchir de nouveaux records historiques aux thermomètres et a provoqué la mort de neuf personnes.



Les températures ont atteint les 40,9 degrés Celsius dans les villes de Tajimi (ouest) et de Kumagaya (centre), alors que le précédent record, enregistré en 1933, était de 40,8 degrés, selon l'agence météorologique nationale.

Selon l'agence de presse Kyodo, neuf personnes sont mortes à cause de la chaleur, dont un homme de 84 ans. Un adolescent de 13 ans est également décédé après avoir joué au base-ball, rapporte la chaîne publique NHK.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 17 Aoû - 22:28

AFP - Vendredi 17 août, 09h37

BUENOS AIRES (AFP) - Des couples de danseurs de quatre continents, tant du Japon que d'Australie, du Mexique que de Russie, s'apprêtent à faire montre de leur talent dans la 5e édition de la Compétition internationale de Tango argentin qui s'ouvre vendredi à Buenos Aires.



149 couples sont venus de 154 villes d'Amérique, d'Europe, d'Océanie et d'Asie, dans l'espoir d'être sacrés champions de cette compétition.

"Nos attentes sont comblées par la quantité de couples et la variété de leurs provenances", a déclaré mardi à l'AFP Carolina Simon, directrice de ce Mondial de Tango.

Dans une rue piétonne de la capitale argentine, à quelques mètres de l'emblématique Obélisque, des couples japonais, néo-zélandais, italiens et bien sûr argentins ont donné mardi dans la journée un avant-goût de leur talent dans cette discipline, fort prisée sous ces cieux.

"Je suis fou de tango", a expliqué à l'AFP Neville Waisbrod, un designer de meubles âgé de 71 ans habitant Auckland en Nouvelle-Zélande, après avoir fait "tanguer" sa partenaire et compatriote Aleson Fiddler, 34 ans.

La compétition qui débute vendredi consacrera un couple de champions dans deux catégories, Tango Salon (salle) et Tango Escenario (scène).

Pour la première, se sont inscrits 90 couples d'étrangers dont une trentaine venus de Colombie. Le Tango Salon est la danse la plus populaire et traditionnelle d'Argentine, née dans les "milongas" (salles de bal traditionnelles).

Tandis que 50 autres couples, dont 20 Colombiens, se sont enrôlés pour évoluer dans la catégorie Tango Escenario, qui met en scène des chorégraphies plus riches, aux costumes et maquillages plus sophistiqués, et qui connaît un grand succès dans les salles de spectacles d'Europe, des Etats-Unis et du Japon.

L'an dernier, un couple de Colombiens, Carlos Paredes et Diana Giraldo Rivera, avait remporté le principal prix de Tango Escenario.

Cette année, les épreuves, organisées par les autorités de Buenos Aires chargées de la Culture, se dérouleront dans le quartier de Palermo. Il s'agira jusqu'à lundi des tours de qualification.

Puis, entre mardi 21 et vendredi 24 août, auront lieu les demi-finales qui détermineront quatre couples de champions.

La décision revient à un jury composé de 80 experts de la prestigieuse Association des Maîtres de danse et de chorégraphie de Tango argentin, dont le président Juan Manuel Fernandez, Juan Carlos Copes, Maria Nieves et le célèbre couple Gloria et Eduardo Arquimbau.

Pendant les dix jours que doit durer le tournoi, des cours de tango gratuits seront proposés par les participants à la compétition, des salles seront mises à disposition de danseurs de niveau moyen et avancé, et des concerts traditionnels seront interprétés par des orchestres de tango.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Lun 20 Aoû - 21:46

TOKYO (AFP) - Un Boeing 737 de la compagnie taïwanaise China Airlines a été entièrement détruit lundi par un spectaculaire incendie sur le principal aéroport d'Okinawa (sud du Japon) juste après l'évacuation de tous les passagers et des membres d'équipage sains et saufs.


"Tous les 155 passagers et les huit membres d'équipage ont pu s'échapper indemnes de l'avion", a déclaré le porte-parole de China Airlines, Johnson Wang, à Taipeh.

"L'appareil a atterri à l'heure à l'aéroport d'Okinawa. Tout était normal, y compris le décollage et l'atterrissage, jusqu'à ce que les pilotes soient informés de l'incendie", a ajouté M. Wang.

"L'équipage a alors immédiatement suivi la procédure d'évacuation des passagers", a précisé le porte-parole.

Le Boeing 737-800 a atterri à 10H27 (01H27 GMT) sur l'aéroport de Naha, capitale de l'archipel touristique d'Okinawa, en provenance de Taïpeh, et a soudainement pris feu huit minutes après, ont indiqué les autorités aéroportuaires.

Le feu est parti d'un moteur de l'aile gauche et de gigantesques flammes, accompagnées de volutes d'épaisse fumée noire, sont sorties de l'appareil. Le sinistre a été maîtrisé au bout d'une heure.

"Les flammes ont été pratiquement éteintes. Les pompiers sont en train de fouiller l'avion", a déclaré un porte-parole des pompiers de Naha.

Deux passagers ont été hospitalisés et un membre d'équipage blessé, mais leurs vies ne paraissent pas en danger.

Selon les autorités japonaises, l'avion transportait au total 157 passagers, dont deux bébés sans billets, et huit membres d'équipage.

Dans un premier temps, la police japonaise avait fait état de la possible disparition de quatre membres d'équipage mais la compagnie taïwanaise a confirmé que les deux pilotes et le personnel de cabine avaient été comptabilisés.

"Quand le sinistre s'est déclaré, il y a eu un énorme bang, les passagers étaient encore en train de quitter l'appareil" par les tobbogans de secours, a raconté un témoin interrogé par la chaîne de télévision de Tokyo TBS.

"Lorsqu'ils ont fini l'évacuation, les flammes ont englouti tout l'avion. Il s'en est fallu d'un cheveu", a ajouté le témoin.

Selon l'agence de presse Kyodo, la police nationale a exclu a priori l'hypothèse d'un acte de terrorisme.

Les télévisions japonaises ont montré l'avion en flammes, littéralement plié en deux, sur une piste de stationnement de l'aéroport de Naha, les toboggans d'évacuation déployés, et arrosé par les lances à incendie des pompiers.

Il ne reste plus du Boeing 737 qu'un squelette carbonisé, cassé en plusieurs morceaux.

Okinawa, pittoresque archipel tropical dans l'extrême-sud du Japon, est situé plus près de Taïwan que de Tokyo.

La compagnie China Airlines avait subi un crash meurtrier au Japon en 1994 lorsqu'un Airbus A300 avec 271 personnes à bord s'était écrasé à l'atterrissage à Nagoya (centre du Japon). L'accident avait fait 264 morts.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Jeu 23 Aoû - 3:21

Par George Nishiyama Reuters - Mercredi 22 août, 19h08

NEW DELHI (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en visite en Inde, s'est déclaré partisan d'un partenariat entre démocraties, de manière à constituer une "Asie au sens large" englobant aussi les Etats-Unis et l'Australie, dans le but apparent de contrer l'influence croissante de la Chine.



Abe a lancé cette idée dans un discours devant les deux chambres du parlement indien, au commencement d'une visite destinée à développer les relations commerciales entre la première et la troisième économie d'Asie. Pas moins de 200 hommes d'affaires accompagnent Abe dans sa visite.

"Ce partenariat est une association au sein de laquelle nous partageons des valeurs fondamentales comme la liberté, la démocratie et le respect des droits fondamentaux de la personne humaine, ainsi que des intérêts stratégiques", a dit Abe aux députés et diplomates venus écouter son discours, dans lequel il n'a pas cité une seule fois la Chine.

"Avec un rapprochement de la sorte entre le Japon et l'Inde, cette 'Asie au sens large' deviendra un réseau immense s'étendant sur la totalité de l'océan Pacifique, en englobant les Etats-Unis et l'Australie", a-t-il expliqué.

Si Abe, au pouvoir depuis près d'un an, a d'ores et déjà apaisé les tensions entre Tokyo et Pékin, il a également souligné la nécessité de renforcer les relations avec les démocraties de la région - ce qui, de l'avis des observateurs, représente une critique implicite du système politique chinois.

PRUDENCE INDIENNE

Tokyo s'emploie à développer ses relations militaires avec les Etats-Unis, l'Australie et l'Inde, et sa marine doit participer pour la première fois à des manoeuvres conjointes américano-indiennes, qui se tiendront en septembre dans le Golfe du Bengale.

Toutefois, signe que New Delhi est soucieuse de ne pas s'aliéner la Chine, qui devrait prochainement être son plus important partenaire commercial, le chef de la diplomatie indienne, Shiv Shankar Menon, a mis en garde dès lundi contre un "jeu à somme nulle" avec Pékin.

L'enjeu de la visite d'Abe n'est pas seulement politique.

L'Inde va chercher en sa présence à attirer des investissements dont elle a grandement besoin pour lancer des projets d'infrastructure allant des transports au nucléaire. La taille de la délégation japonaise conduite par Abe - plus importante que lors de sa récente tournée au Moyen-Orient - témoigne de l'importance des relations d'affaires entre ces deux géants économiques de l'Asie.

Le mauvais réseau de transports en Inde et les fréquentes pénuries d'électricité passent pour le talon d'Achille de l'économie indienne, qui freinerait son aptitude à rivaliser avec la Chine.

La visite d'Abe tombe à cet égard à un moment sensible pour son homologue indien Manmohan Singh, confronté à une grave crise politique au sein de la coalition de gouvernement: ses alliés de gauche cherchent à empêcher la conclusion d'un accord sur le nucléaire civil avec les Etats-Unis, que le gouvernement de New Delhi et de nombreux dirigeants du monde des affaires jugent essentiel à l'économie indienne.

DOUBLER LE VOLUME DES ÉCHANGES D'ICI 2010

Aussi Singh recherche-t-il le soutien d'Abe en faveur de cet accord énergétique.

Le chef du gouvernement nippon a dit comprendre les projets de l'Inde - dotée de l'arme atomique depuis près de dix ans - pour utiliser l'énergie nucléaire dans le but de lutter contre le réchauffement climatique et répondre à ses besoins énergétiques en constante augmentation.

"Mais, dans le même temps, en tant que seule nation à avoir subi un bombardement atomique, nous attachons une importance particulière à la non-prolifération nucléaire et au désarmement nucléaire", a-t-il dit.

"En fonction de cette perspective, nous devons envisager soigneusement les effets sur le contexte de la non prolifération nucléaire."

Les détracteurs de l'accord en projet estiment qu'il saperait les efforts visant à endiguer la prolifération nucléaire en permettant à l'Inde, non signataire du TNP (Traité de non prolifération), de se doter d'un secteur atomique sans souscrire aux obligations de ce traité.

Dans le domaine des transports, Tokyo envisage de proposer aux Indiens des prêts à taux d'intérêt limité pour les aider à se doter d'un système ferroviaire de transport de fret à grande vitesse entre New Delhi et Bombay, capitale économique de l'Union indienne. Le Japon pourrait également aider l'Inde à établir un "corridor industriel" entre ces deux mégapoles, ont déclaré des responsables japonais.

Abe s'est engagé quant à lui à doubler le volume du commerce bilatéral, en le portant à 20 milliards de dollars, à l'horizon 2010. Pour l'heure, le Japon est seulement le dixième partenaire commercial de l'Inde, les entreprises nippones s'étant surtout tournées vers la Chine et l'Asie du Sud-Est ces derniers temps.

Avec le Japon, l'Inde compte également conclure un accord de partenariat économique - qui devrait comprendre un accord de libre échange - d'ici la fin de l'année, a déclaré le ministre indien du Commerce, Kamal Nath.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Ven 24 Aoû - 0:10

AP - Jeudi 23 août, 04h40

TOKYO - Le Japon a procédé aux exécutions de trois prisonniers par pendaison jeudi, selon l'agence de presse Kyodo News.



Aucun détail sur ces exécutions n'était disponible dans l'immédiat, et les noms des personnes pendues n'ont pas été révélés.

Le Japon est l'un des rares pays industrialisés à maintenir la peine de mort. Ce pays fait régulièrement l'objet de critiques de la part des militants des droits de l'Homme qui condamnent l'environnement de secret absolu dans lequel se déroulent les exécutions.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Manga Nihon le Lun 27 Aoû - 0:01

AFP - Vendredi 24 août, 13h17

TOKYO (AFP) - Le Premier ministre conservateur japonais Shinzo Abe a été critiqué avec une rare virulence vendredi par son propre parti, qui a mis en doute son autorité et sa capacité à gouverner après son cuisant échec aux élections sénatoriales du 29 juillet.


Le Parti libéral-démocrate (PLD) a publié vendredi son analyse de ce scrutin, au cours duquel il a perdu le contrôle du Sénat pour la première fois de son histoire au profit de l'opposition de centre-gauche.

Ce document accuse ouvertement M. Abe d'être à l'origine de la défaite.

"Les électeurs ont douté de son autorité et de sa capacité à gouverner, en raison de sa réaction trop lente aux scandales et des mesures trop molles prises contre les personnes impliquées", estime le rapport.

Cette attitude a donné aux Japonais "l'impression que le PLD n'est pas dans le camp du peuple, mais dans celui des politiciens", critique encore le document, qui affirme que le parti "subit une crise de confiance".

Le rapport a appelé le gouvernement à améliorer sa gestion des crises.

M. Abe, arrivé au pouvoir en septembre 2006, a rapidement vu ses ministres multiplier les gaffes et les scandales politico-financiers en tout genre. Un membre du gouvernement s'est même suicidé et trois ont démissionné.

La cote de popularité du Premier ministre est en chute libre depuis des mois. Elle oscille actuellement entre 20 et 30% selon les sondages.

L'opposition affirme que le programme très idéologique de M. Abe, qui comprend notamment la révision de la Constitution pacifiste de 1947, est en complet décalage avec les vraies préoccupations des Japonais comme les problèmes de retraites et les inégalités sociales croissantes.

Le Premier ministre a assumé la responsabilité de la débâche électorale, mais il a exclu de démissionner.

A la place, il a promis de changer la direction du PLD et son équipe gouvernementale. Ce remaniement doit être annoncé lundi.

Bien qu'ayant perdu le contrôle du Sénat, M. Abe peut encore gouverner grâce à la majorité écrasante dont dispose le PLD à la Chambre des députés, qui élit le Premier ministre et a le dernier mot en matière législative.

Les poids lourds du PLD ont, pour le moment, apporté leur soutien au chef du gouvernement, en l'absence de successeur désigné. Mais Shinzo Abe doit faire face à la rébellion de plusieurs factions du parti.

Lors d'une réunion extraordinaire du Parlement début août, il avait été personnellement pris à partie devant les caméras de télévision par plusieurs députés du PLD, qui avaient exigé sa démission.

Manga Nihon
Admin
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 06/03/2006

http://manga-nihon.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Actualite

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum