Actualite

 :: Actualite

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Ven 23 Mai - 17:45

En pleine crise alimentaire mondiale, le Japon ne sait que faire de son riz


le 23/5/2008 à 16h33 par AFP


Producteur excédentaire de riz et obligé, en plus, d'en importer en vertu d'accords internationaux, le Japon est assis sur un abondant stock inutilisé dont il ne sait que faire. L'actuelle crise alimentaire mondiale constitue une excellente occasion de s'en délester.

Le prix du riz dans le monde a explosé ces derniers mois, passant de 375 dollars la tonne en décembre à 1.100 dollars la tonne en avril, selon les calculs de l'organisation américaine Center for Global Development (CGD).

Cela n'émeut guère le consommateur au Japon, où le riz est hors de prix depuis des décennies. Les prix de vente y dépassent allègrement les 2.000 dollars la tonne sans alternative possible pour le consommateur, subventions massives et droits de douane prohibitifs verrouillant jalousement le marché.

"Le marché japonais du riz est largement indépendant du marché international", note Kyohei Morita, analyste chez Barclays Capital à Tokyo.

Les Japonais aiment à appeler leur pays "mizuho no kuni", ou "pays du riz abondant". Les myriades de petites fermes rizicoles, souvent familiales, qui tapissent le paysage de l'archipel jouent un grand rôle dans l'imaginaire, la culture et bien sûr la gastronomie nationale, mais aussi dans la vie politique: les paysans sont un des soutiens traditionnels du Parti libéral-démocrate, la formation de droite au pouvoir depuis un demi-siècle.

Ces petites exploitations, inefficaces économiquement, ne survivent que parce qu'elles sont soutenues à bout de bras par l'Etat. Et ce alors même que 40% des rizières japonaises sont actuellement inexploitées et que la consommation nationale de riz ne cesse de décliner, de plus en plus de Japonais lui préférant les pâtes, le pain et autres mets occidentaux.

Selon le ministère de l'Agriculture, le Japon a produit 8,71 millions de tonnes de riz en 2007, dont seule une quantité infime a été exportée.

A cela s'ajoutent les 770.000 tonnes que le pays, longtemps totalement fermé au riz étranger, est désormais obligé d'importer chaque année, essentiellement des Etats-Unis, de Thaïlande et du Vietnam, pour garantir un "accès minimal" à son marché en vertu des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ces importations n'atterrissent en fait jamais sur les étals des supermarchés. "Le riz thaïlandais est inadapté à la cuisine japonaise. Quant au riz californien, il est similaire au riz japonais. Mais pour protéger les fermiers, le gouvernement leur a promis que le riz importé ne sera jamais utilisé pour la consommation directe", explique Nobuhiro Suzuki, professeur en sciences agronomiques à l'Université de Tokyo.

De ce fait, quelque 2,3 millions de tonnes de riz sont actuellement stockées par l'Etat dans une dizaine d'immenses hangars réfrigérés. Un million de tonnes proviennent des excédents nationaux. Le reste est constitué de riz importé.

Alors que de nombreux pays producteurs de riz redoutent actuellement une famine, Tokyo a exprimé son désir de revendre une partie de ses stocks, qui risquent autrement de finir jetés en pâture aux animaux.

"Le monde est confronté à une pénurie de riz mais il existe d'énormes surplus au Japon", constate le professeur Suzuki. "Le gouvernement ne sait que faire de ce riz importé, surtout du riz thaïlandais. Le réexpédier vers des pays tiers est donc une très bonne idée", estime-t-il.

Le Japon a annoncé son intention de vendre d'urgence 200.000 tonnes de riz aux Philippines, et 20.000 autres tonnes à cinq pays d'Afrique.

Quant aux Etats-Unis, ils envisagent d'autoriser le Japon à revendre à des pays tiers le riz qu'il leur achète. En vertu des règles de l'OMC, un pays ne peut en effet réexporter du riz que si l'exportateur initial donne son accord.

"Réexporter ce riz dans le cadre de l'aide au développement est une aubaine pour le Japon", commente le professeur Suzuki, en soulignant les avantages diplomatiques que Tokyo peut tirer de sa "générosité".

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:49

Le taux de chômage augmente à 4,1% en juin


le 29/7/2008 à 12h40 par AFP


Le taux de chômage au Japon a augmenté à 4,1% en juin après être resté stable à 4,0% au cours des deux mois précédents, a annoncé le ministère des Affaires intérieures.

Les économistes s'attendaient en moyenne à ce qu'il reste inchangé à 4,0%, selon un sondage réalisé par le quotidien Nikkei auprès de 24 d'entre eux.

Le nombre de chômeurs a bondi de 10% en juin par rapport au même mois de l'année précédente, à 2,65 millions, pour une population active en repli de 0,3% à 67,16 millions d'individus, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le taux de chômage chez les hommes est resté stable à 4,2%, mais celui chez les femmes a progressé de trois dixièmes de point à 4,0%.

Le nombre de personnes employées a nettement diminué en juin dans l'agriculture (-5,2% sur un an), l'hôtellerie et restauration (-4,6%), les transports (-4,5%) et les industries manufacturières (-2,1%). Il est en revanche resté stable dans le commerce de gros et de détail.

Fin juin, on comptait au Japon 91 offres d'emplois pour 100 demandes, contre 92 offres fin mai, a indiqué le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales dans un communiqué séparé. C'est le troisième mois d'affilée que les offres d'emploi sont moins nombreuses que les demandes.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:50

Plus de 4 millions de visiteurs étrangers au Japon en six mois, un record


le 30/7/2008 à 10h10 par AFP


Un nombre record de 4,33 millions d'étrangers sont venus au Japon au cours des six premiers mois de 2008, soit 10% de plus qu'au premier semestre 2007, confirmant l'attrait des voyageurs pour l'archipel, selon l'Organisation nationale du tourisme japonaise (JNTO).

C'est la première fois que plus de 4 millions de visiteurs (hommes et femmes d'affaires compris) viennent au pays du soleil levant entre janvier et juin.

Selon l'organisation, les campagnes de promotion de la "destination Japon" à l'étranger, les manifestations organisées dans les régions autour de thèmes porteurs (arts, traditions, manga, animation), la faiblesse du yen face aux devises occidentales ainsi que les partenariats de JNTO avec les voyagistes et compagnies aériennes constituent les principales raisons de cette augmentation.

En ce début d'année, les Asiatiques ont été, de loin, les plus nombreux à séjourner sur l'archipel.

JNTO a comptabilisé 1,32 million de Sud-Coréens (+8,1% par rapport au premier semestre 2007), 723.000 Taïwanais (+6,9%), 499.000 Chinois (+14,9%), 267.000 habitants de Hong Kong (+36,7%) et 111.200 Thaïlandais (+30,6%).

En provenance d'Occident, ce sont les Américains qui sont restés les plus nombreux (401.300), malgré un repli de 0,5% du nombre de visiteurs. Le coût élevé des billets d'avion de même que les incertitudes économiques les ont un peu refroidis, présume JNTO.

Suivent les Britanniques (103.600, -2,7%), les Canadiens (86.500, +9,4%) et les Français (71.600, +9,8%), attirés par la culture populaire.

Le Japon ambitionne d'accueillir 10 millions de touristes en 2010.

Si les étrangers font plus volontiers le voyage au Japon, les Nippons, eux, restent davantage à la maison. 7,94 millions de Japonais sont sortis de l'Archipel entre janvier et juin, contre 8,34 millions au premier semestre 2007, soit un recul de 4,8%.

Les prix du transport aérien alourdis par la "surcharge pétrole", la faiblesse du yen face à l'euro ainsi qu'une certaine désaffection des jeunes pour les voyages au long cours expliquent cette notable baisse.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:51

OMC: un mauvais accord fera "mourir de faim" le Japon, affirme un ministre


le 30/7/2008 à 10h37 par AFP


Un ministre japonais a affirmé mardi que son pays pourrait "mourir de faim" d'ici quelques dizaines d'années si un accord à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) supprimait les barrières protégeant les agriculteurs nippons de la concurrence étrangère.

"Si le Japon fait à l'OMC des concessions qui affectent les paysans de façon critique, cela pourrait amener le peuple japonais a mourir de faim d'ici vingt ou trente ans", a déclaré le ministre de la Justice Kunio Hatoyama.

"Les négociateurs ne doivent pas accepter un compromis qui aurait pour effet de diminuer davantage le degré d'autosuffisance alimentaire du Japon", a souligné le ministre qui n'est pas impliqué dans les discussions à l'OMC.

Personnage controversé, M. Hatoyama est connu au Japon pour ses déclarations à l'emporte-pièce et pour son zèle en faveur de la peine de mort.

Le Japon importe environ 60% des aliments qu'il consomme, mais de nombreux aliments produits localement, notamment le riz, sont protégés de la concurrence étrangère par des subventions et des droits de douane exorbitants.

Aux négociations ministérielles de l'OMC à Genève, le gouvernement japonais tente tant bien que mal de conserver le plus de denrées agricoles dans la liste des produits "sensibles" qui pourront continuer à être protégés dans un éventuel accord mondial sur la libéralisation des échanges commerciaux.

"Il vaudrait mieux que les négociations débouchent sur un accord commercial plutôt que d'assister à une rupture maintenant", a déclaré mardi le ministre japonais des Affaires étrangères Masahiko Komura.

"Ceci étant, le Japon doit protéger ses intérêts nationaux les plus chers", a-t-il cependant ajouté.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:52

Nintendo: les bénéfices continuent de grimper, portés par les Wii et DS


le 31/7/2008 à 11h35 par AFP


Le groupe japonais de jeux vidéo Nintendo a annoncé mercredi un bénéfice net en hausse de 34% pour le premier trimestre de l'exercice 2008-2009 par rapport aux mêmes mois de 2007, toujours grâce au succès considérable des consoles Wii et DS, ainsi que des jeux associés.

Entre avril et juin derniers, Nintendo a dégagé un profit net de 107,27 milliards de yens (640 millions d'euros), contre 80,25 milliards de yens encaissés au terme des mêmes mois un an auparavant.

Son chiffre d'affaires trimestriel s'est apprécié de 24,5% sur un an à 423,38 milliards de yens (2,53 milliards d'euros) et son bénéfice d'exploitation s'est élevé de 32% à 119,19 milliards de yens (713 millions d'euros).

Le groupe, qui ne cesse de mettre sur le marché des nouveaux jeux et programmes divers pour ses consoles de poche DS/DS Lite et de salon Wii, entretient ainsi un cercle vertueux: les possesseurs de machines étendent leur logithèque et jouent de plus en plus, et les nouvelles applications, plus ou moins ludiques, attirent un public plus large que celui des enfants et habituels accros du jeu vidéo.

Au cours du trimestre passé, Nintendo a encore écoulé pas moins de 6,94 millions de DS dans le monde, même si la demande se tasse au Japon où un Nippon sur cinq possède déjà cette machine de poche. Cela porte à 77,54 millions le nombre de DS/DS Lite vendues depuis le lancement de la première mouture fin 2004.

Entre avril et juin, quelque 36,6 millions de boîtes de jeux pour DS, titres conçus directement par Nintendo (hors jeux développés par des tiers), ont également trouvé preneurs dans le monde. La firme de Kyoto se targue ainsi d'avoir vendu à elle seule au total plus de 406 millions de cartouches pour DS depuis l'origine.

La console de salon Wii, sortie fin 2006, connaît un destin assez similaire à la DS, pour des raisons identiques: simplicité d'emploi et large éventail d'amusements.

En un trimestre, 5,17 millions d'exemplaires de Wii ont quitté les rayons des magasins pour rejoindre autant de foyers dans le monde.

Au total, fin juin, 29,62 millions de foyers possédaient une Wii, laquelle est entourée de jeux, programmes ludo-éducatifs et divertissements sportifs pour toute la famille.

A la même date, au total, quelque 188 millions de jeux divers pour Wii signés Nintendo (hors autres titres de studios tiers) avaient déjà été achetés, dont 40,41 millions au cours du premier trimestre de l'exercice en cours.

Nintendo s'est notamment réjoui du succès fou du jeu "MarioKart Wii" et du phénomène "Wii Fit", nom d'un programme vendu avec une sorte de pèse-personne et qui permet de surveiller sa condition physique ou de faire des exercices devant la télévision pour amincir son tour de taille et se maintenir en forme.

Fort de ces solides performances, dans la lignée de celles des trois précédents exercices, Nintendo a maintenu en l'état ses bonnes prévisions antérieures.

Il s'attend toujours à un nouveau bond de 26% de son profit net annuel à 325 milliards de yens, sur un chiffre d'affaires qui devrait gagner 7,6% sur un an à 1.800 milliards de yens.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:53

Remaniement ministériel imminent, selon le parti au pouvoir


le 31/7/2008 à 11h40 par AFP


Le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda, dont la cote de popularité est en chute libre, se prépare à remanier son gouvernement dans les prochains jours, a indiqué un haut responsable du parti au pouvoir.

Bunmei Ibuki, secrétaire général du Parti libéral démocrate (PLD), au pouvoir, a déclaré que M. Fukuda allait discuter d'un remaniement dès que ses ministres du Commerce et de l'Agriculture seront rentrés jeudi des négociations infructueuses qui se sont tenues à Genève sur la libéralisation du commerce mondial.

"Le Premier ministre a dit qu'il allait consulter le parti après avoir vu les deux ministres qui seront de retour demain", a déclaré M. Ibuki, aux journalistes après un entretien avec M. Fukuda.

La presse japonaise s'attend à un remaniement important du gouvernement, dont M. Fukuda avait hérité en succédant en septembre 2007 à l'ancien Premier ministre Shinzo Abe, démissionnaire après une cuisante défaite aux élections sénatoriales de l'été dernier.

La cote de popularité de l'équipe Fukuda a plongé en raison principalement d'un nouvel plan de couverture médicale, très critiqué, qui va entraîner une hausse des cotisations pour beaucoup de personnes âgées, dont le nombre est en constante augmentation au Japon.

M. Fukuda, politicien chevronné de 72 ans, a jusqu'ici résisté aux demandes de l'opposition de dissoudre le Parlement et de convoquer des élections législatives anticipées, avant la date prévue de septembre 2009.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:54

Les réformateurs japonais reviennent en force au gouvernement


le 2/8/2008 à 9h22 par AFP


Les réformateurs et apôtres de l'austérité ont conquis vendredi les principaux postes économiques du nouveau gouvernement japonais, marquant leur retour en force dans un pays en mal de mesures structurelles pour se désendetter et relancer sa croissance à long terme.

L'impopulaire Premier ministre Yasuo Fukuda a nommé, à la faveur d'un remaniement ministériel, plusieurs proches de l'ancien chef de l'exécutif Junichiro Koizumi (2001-2006) qui avaient été tenus à l'écart.

Le premier d'entre eux, Kaoru Yosano, 70 ans, a hérité du ministère de la Politique économique et budgétaire, qu'il dirigeait déjà sous M. Koizumi.

Un autre, Toshiro Nikai, 69 ans, a été nommé ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, poste qu'il occupait également pendant l'ère Koizumi. Une troisième grande figure de cette époque, l'ex-ministre des Finances Sadakazu Tanigaki, 63 ans, s'est vu confier pour sa part le ministère des Transports, de l'Aménagement du Territoire et du Tourisme.

Lors de leurs précédents passages au gouvernement, tous trois s'étaient activement impliqués dans le programme économique de M. Koizumi, un iconoclaste adulé par une grande partie des milieux d'affaires pour ses "réformes structurelles" libérales, mais aussi détesté par de nombreux Japonais pour les inégalités sociales que ces réformes sont accusées d'avoir engendré.

Ils avaient notamment soutenu le projet controversé de privatisation de la Poste japonaise, la marotte de M. Koizumi, adopté en 2005 au prix d'une terrible bataille politique et d'élections législatives anticipées.

S'il n'a jamais fait partie des deux gouvernements Koizumi, le nouveau ministre des Finances Bunmei Ibuki, 70 ans, est un ancien haut fonctionnaire du Trésor réputé favorable aux politiques d'austérité, à l'instar de M. Yosano.

Le Premier ministre Fukuda a promis que son nouveau gouvernement allait montrer à la population les "fruits de la réforme".

"La situation économique actuelle est un problème pressant que nous devons résoudre", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "Les prix élevés des matières premières dans le monde et le vieillissement de la population constituent de sérieux défis. Mais je vais regarder vers l'avenir sans me dérober. Je suis prêt appliquer les réformes pour surmonter ces défis".

M. Yosano, petit-fils d'un couple de poètes célèbres du début du 20e siècle, Tekkan et Akiko Yosano, est un inlassable partisan de l'assainissement des finances publiques. A ce titre, il plaide pour un doublement du taux de la taxe sur la consommation, qui est au Japon une des plus faibles du monde industrialisé (5%), afin de remplir les caisses de l'Etat.

"Nous devons accélérer les réformes fiscales", a-t-il d'ailleurs affirmé tout de suite après sa nomination, tout en précisant que le gouvernement devait aussi "assurer le bon fonctionnement des services sociaux en faveur de la population".

La dette publique du Japon est la plus élevée du monde développé. Elle atteignait en 2007 environ 180% du produit intérieur brut (PIB), selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Cette gigantesque ardoise est l'héritage des politiques de relance menées par les gouvernements successifs pour sortir le Japon de la crise économique des années 1990, mais aussi de dépenses prodigues en infrastructures.

Certains analystes avertissaient cependant vendredi que l'arrivée au pouvoir d'un bataillon de "faucons" en matière fiscale pourrait être mal accueillie par les investisseurs. "Le marché n'appréciera pas la nomination de ceux qui chercheront probablement à augmenter les impôts, au moment même où l'économie n'est guère brillante", a prévenu Daisuke Uno, stratège chez Sumitomo Mitsui.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:56

Au Japon, des toilettes de moins en moins énergivores


le 5/8/2008 à 13h17 par AFP


La chasse aux gaspillages n'a plus de limite au Japon : même les petits coins ne sont pas oubliés, les firmes d'équipements sanitaires se décarcassant pour proposer des toilettes électroniques économiques et propres sur le plan environnemental.

Le géant de l'électronique et de l'électroménager nippon Matsushita (marques Panasonic et National) a ainsi présenté lundi les WC à siège chauffant et jet d'eau prétendument les moins énergivores du monde.

Ces nouveaux WC n'engloutissent "que 77 kilowatts-heures par an (kWh/an)", soit 44% de moins qu'un précédent modèle du même groupe lancé il y a un an, selon les descriptifs techniques desdits produits.

Le secret ? Le siège ainsi que l'eau utilisée pour le jet de lavage des fesses ne sont chauffés instantanément que lorsque quelqu'un s'en sert. De nombreux autres modèles de WC électroniques, spécialité japonaise, restent en effet à chaude température confortable même quand personne n'est assis dessus, ce qui constitue une déperdition énorme d'énergie surtout dans les foyers où les commodités sont moins souvent occupées que dans les lieux publics.

De plus, Matsushita indique avoir utilisé des matériaux plus efficients, pour diffuser la chaleur du siège d'une part, et pour faciliter l'entretien de la cuvette d'autre part, afin de minimiser aussi l'utilisation d'eau et de détergent. Avant de s'attacher à abaisser la consommation électrique, les fabricants nippons se sont longtemps battus pour réduire, autant que faire se peut, la quantité de liquide absorbé par la chasse d'eau, en la couplant notamment à un tourbillon aspirant.

Une proportion importante des foyers japonais et la plupart des lieux publics sont dotés de toilettes électroniques, un équipement jugé plus hygiénique et plus confortable que les cuvettes classiques.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 5 Aoû - 8:57

L'histoire insolite de la flamme de la bombe nucléaire de Hiroshima


le 5/8/2008 à 12h28 par AFP


Takudo Yamamoto ressent comme un devoir familial de transmettre un message contre la guerre. Il est le gardien d'une flamme légendaire que son père, aujourd'hui disparu, avait conservé de l'attaque nucléaire américaine contre Hiroshima.

Tatsuo Yamamoto, soldat pendant la dernière guerre, a précieusement conservé ce petit foyer né de la première bombe atomique et ce dans le plus grand secret jusqu'à ce qu'un journal local révèle son histoire insolite à la fin des années 60.

Il est mort il y a quatre ans, mais "la flamme de la bombe nucléaire" brûle toujours derrière une vitre dans un parc du village montagneux de Hoshino, à quelque 200 km de Hiroshima.
"Oui, c'est un symbole, un symbole de paix", déclare à l'AFP Takudo Yamamoto, 58 ans, un moine devenu artiste céramique, et deuxième fils de Tatsuo. "Mais ce ne serait qu'une flamme s'il n'y avait pas de message", souligne-t-il, vêtu d'un kimono bleu foncé de moine dans son atelier situé en haut du village.

"J'ai le devoir de transmettre l'esprit de mon père aux futures générations", poursuit-il. "C'est ce que notre famille doit faire. Je suis son fils. Je dois comprendre pourquoi cet homme l'a rapportée ici et l'a conservée jour après jour."

L'histoire de la flamme a commencé le matin du 6 août 1945, après que Tatsuo, se rendant en train dans un camp militaire proche de Hiroshima, eut survécu à la bombe qui a transformé instantanément la ville en un champ de ruines. Il a cherché en vain à retrouver son oncle Yasuke, qui tenait une librairie à Hiroshima. Devant le magasin détruit, le soldat a soudain eu l'idée de se saisir d'un brandon encore fumant et d'allumer un petit "hibachi", braséro portatif couramment utilisé à l'époque pour se réchauffer les mains.

Tatsuo l'a rapporté jusqu'à son village pour honorer la mémoire de son oncle et pour se souvenir des atrocités de la guerre. Sans en parler à quiconque à l'exception de sa famille, il l'a utilisé comme poêle ou comme réchaud jour et nuit pendant 23 ans, alors que le Japon vaincu se hissait au rang de deuxième puissance économique mondiale.
"Il avait l'habitude de dire "puisque tout le monde est en train d'oublier (la guerre), je serai celui qui n'oubliera jamais", se souvient son fils. "La flamme est devenue publique, mais porte toujours l'esprit de mon père."

Ce feu légendaire a donné naissance à 14 autres foyers disséminés dans des monuments en faveur de la paix à travers tout le Japon. La flamme a également fait le voyage une fois jusqu'aux Etats-Unis pour participer à une manifestation contre les armes nucléaires en 1988, lors d'une conférence de l'ONU sur le désarmement à New York.

L'attaque contre Hiroshima a tué quelque 140.000 personnes, mortes sur le coup ou succombant dans les mois suivants aux brûlures et aux radiations. Trois jours plus tard, une bombe encore plus puissante était lâchée par l'aviation américaine sur Nagasaki, plus à l'ouest, faisant 70.000 morts. Le Japon devait capituler six jours plus tard, mettant fin à la deuxième guerre mondiale.

Tatsuo, qui a souffert pendant des années des suites des radiations, est mort à l'âge de 88 ans, en prononçant ces derniers mots: "Il est temps d'arrêter cette folie de se tuer mutuellement".

Comme chaque année, Takudo, qui donne une douzaine de conférences par an, principalement devant des enfants, va prier à Hiroshima le 6 août à 08H15, heure exacte à laquelle la bombe américaine baptisée "Little Boy" (Petit Garçon) explosait au-dessus de la ville.

"La guerre ne s'arrêtera pas simplement parce qu'une flamme a été allumée", reconnaît Takudo. "Je dois dire aux gens ce que mon père portait dans son coeur et les laisser penser par eux-mêmes."

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 20:50

Un thon vendu 75 000 euros au Japon, malgré la crise


le 6/1/2009 à 11h49 par AFP

Le thon vendu pèse 128 kilos
La crise économique mondiale ne semble pas freiner la passion japonaise pour les sushi, si l'on en juge par la somme faramineuse déboursée pour un thon rouge sur le marché aux poissons de Tokyo. Un spécimen de 128 kg a été vendu lundi pour 9,6 millions de yens (75.000 euros) sur le marché de Tsukiji, soit le deuxième prix le plus élevé jamais payé
dans l'archipel.

Lundi marquait le jour de reprise des ventes aux enchères du plus grand marché aux poissons du monde, après la pause des fêtes de fin d'année. Quelque 730 thons ont été négociés dans les travées. "Je voulais acheter le meilleur thon du jour", a déclaré l'acheteur, selon l'agence de presse Jiji. Il prévoit de vendre ce poisson à la découpe à des restaurants de sushi au Japon et en Chine.

La chair tendre et grasse du thon rouge est particulièrement appréciée des amateurs de poisson cru, qui la dégustent accompagnée de riz vinaigré, en sushi, ou nature, en sashimi.

Le record absolu est détenu par un spécimen acheté 20 millions de yens en 2001.

Le marché de Tsukiji constitue l'une des curiosités de Tokyo, mais les touristes étrangers sont de plus en plus mal acceptés par les professionnels qui se plaignent des nuisances provoquées notamment par les flashes des appareils
photo pendant les enchères. Depuis le 15 décembre et jusqu'au 17 janvier, les ventes à la criée ont été fermées aux touristes et les responsables du marché envisagent de prolonger éventuellement cette interdiction.

Victime de surpêche depuis des années, le thon rouge est menacé en Mer Méditerranée et dans l'Océan Atlantique. Le quota total de prises va y être réduit de 30% en deux ans, une mesure insuffisante pour préserver l'espèce selon les défenseurs de l'environnement et les scientifiques. Le Japon est de loin le plus gros importateur mondial.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 20:51

Sans grandes nouveautés, une année décevante pour les jeux vidéos au Japon


le 7/1/2009 à 10h50 par AFP

Le marché du jeu vidéo au Japon a dévissé de 15,3% en valeur en 2008 par rapport à 2007, en l'absence de sortie de nouvelles consoles et à cause d'une offre qui n'a pas vraiment déchaîné les foules, selon les données publiées par la société nippone spécialisée Enterbrain.

En 2008, les ventes de jeux vidéo et consoles, tous modèles confondus, se sont établies au Japon à 582,6 milliards de yens (4,67 milliards d'euros), contre 687,9 milliards de yens en 2007. Cette baisse, la première depuis quatre ans, s'explique en grande partie, selon Enterbrain, par l'absence de sortie de nouvelles générations de consoles durant l'année 2008, alors que 2007 avait bénéficié du lancement en décembre 2006 des très attendues Wii de Nintendo et PlayStation 3 (PS3) de Sony.

En dépit de ce contrecoup, et bien que les foyers japonais soient déjà suréquipés, des millions de consoles ont encore trouvé preneur au Japon en 2008, dont 4 millions de modèles portables DS de Nintendo, 3,54 millions de PSP de Sony, 991.000 consoles de salon PS3 et 2,91 millions de Wii. La XBox 360 de l'américain Microsoft n'a quant à elle séduit que 318.000 Japonais en 2008.

Par ailleurs, outre les consoles, les ventes de jeux vidéo au Japon ont baissé de 7,9% en 2008 par rapport à 2007, du fait de logithèques familiales déjà bien garnies et d'un nombre limité de nouveautés. Parmi les titres lancés en 2008, quatre ("Monster Hunter" pour PSP, "Pocket Monster Platina" pour DS, "Wii Fit" et "Mario Kart" pour Wii) ont néanmoins fait
un carton commercial, avec chacun plus de 2 millions de boîtes vendues uniquement au Japon.

La crise économique, qui malmène de nombreux secteurs marchands, ne constitue pas la première inquiétude des fournisseurs de divertissements vidéo, lesquels constatent au contraire que les clients ont alors tendance à moins sortir et à davantage jouer chez eux.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 20:53

Au Japon, la ligne du "téléphone de la vie" est saturée


le 7/1/2009 à 13h11 par AFP

Le numéro d'assistance aux suicidaires est incapable de répondre à tous les appels 24h/24, par manque de subventions et de bénévoles. Le Japon est l'un des pays où le taux de suicide est le plus élevé.

La ligne téléphonique ouverte aux suicidaires au Japon est saturée, les bénévoles croulant sous les appels alors que la crise économique pourrait grossir les rangs des désespérés, a-t-on appris de sources concordantes.

Plus de 30.000 personnes mettent fin à leur jour chaque année dans l'archipel, des hommes dans près de trois-quarts des cas, ce qui fait du Japon l'un des pays connaissant le plus fort taux de suicide, 24 pour 100.000 habitants en 2006 contre une moyenne mondiale de 16 selon l'OMS.

Une ligne téléphonique est ouverte aux suicidaires par l'association Inochi no Denwa ("le téléphone de la vie"), pour leur permettre de se confier et d'éviter qu'ils ne passent à l'acte. Mais, faute de volontaires et de moyens, l'association ne parvient pas à répondre à la demande, rapporte le quotidien Asahi Shimbun. Selon ce journal, seuls 23 des 49 centres d'Inochi no Denwa répartis dans tout le Japon sont accessibles 24 heures sur 24. "Nous manquons de bénévoles", a reconnu Yukio Saito, directeur de la fédération Inochi no Denwa, interrogé mercredi par l'AFP. Les quelque 7.000 volontaires de l'association doivent gérer chaque année environ 700.000 appels.

M. Saito souligne aussi qu'il aimerait "recevoir davantage de subventions publiques". La fédération a reçu 80 millions de yens (635.000 euros) de subvention de l'Etat en 2008, un chiffre en baisse de 20% par rapport à il y a quelques années. Les centres d'appels reçoivent toutefois d'autres subventions des autorités locales, a précisé M. Saito.

Mais les besoins sont criants au Japon, une société bouddhiste où le suicide n'est pas marqué du sceau de l'infamie, à l'inverse des civilisations chrétiennes. "Je crains une augmentation des suicides avec la récession économique" qui
frappe l'archipel comme ailleurs, s'inquiète aussi M. Saito. Marquée par une montée du chômage qui avait doublé entre 1993 et 2003, la fin des années 90 avait connu une forte recrudescence des suicides.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 20:54

En 2009, Hello Kitty fête ses 35 ans


le 8/1/2009 à 12h28 par AFP


Depuis 1974, le chaton le plus connu du Japon séduit dans le monde. A tel point qu'en 2008, Hello Kitty a été nommée Ambassadrice de l'archipel

Le chaton rose nippon Kitty-chan ("Hello Kitty"), bien que toujours aussi jeune d'apparence, va fêter cette année ses 35 ans, une occasion de plus pour son papa japonais, Sanrio, d'enrichir l'incommensurable panoplie de produits dérivés à l'effigie de son trésor.

Afin de célébrer dignement la naissance en 1974 de Kitty-chan et le lancement l'année suivante des premiers objets portant son minois, Sanrio a présenté mercredi un nouveau motif, "noeuds-papillons en cinq coloris", qui agrémentera les festivités et objets spécialement créés pour le 35e anniversaire. "Le noeud est un des symboles caractéristiques de Kitty, il représente aussi les liens humains", a expliqué le groupe Sanrio. Les cinq couleurs choisies (rouge, rose, jaune, vert, mauve) sont censées être porteuses des valeurs d'amitié, de douceur, de générosité, d'espoir et de gentillesse, dont se prévaut l'apatride chaton à dominante rose-bonbon depuis sa plus tendre enfance.

Ces bons sentiments universels, qui transparaissent dans la silhouette de Kitty, seraient, selon des spécialistes de la culture et du design japonais, les raisons de son immense popularité internationale et transgénérationnelle auprès de la gent féminine.

Hello Kitty est devenu la vache à lait de Sanrio. Son visage et d'autres éléments symboliques ornent des milliers d'articles différents (vêtements, accessoires de mode, appareils électroniques et électroménagers, objets décoratifs d'intérieur, etc.) vendus dans pas moins de 70 pays.

Kitty-chan est aussi, à la façon de Mickey pour la famille Disney, la figure de proue d'un cortège d'acolytes, et la star de deux parcs de divertissements à thème au Japon.

Elle a été officiellement nommée, en 2008, "ambassadeur du ministère du Tourisme japonais" pour sillonner les contrées voisines afin d'attirer les visiteurs chinois au Japon. Le gouvernement japonais mise en effet sur la puissance de son armée de "karakuta" (personnages de manga ou autres) pour renforcer la visibilité de l'archipel sur la scène mondiale.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 20:55

20 années de règne pour l'Empereur Akihito


le 8/1/2009 à 12h46 par Julie Patin (Aujourd'hui le Japon)

Depuis 1989, Akihito a cherché à moderniser la maison impériale tout en conservant la tradition. Le rôle politique limité de l'empereur depuis la fin de la guerre ne le mettent pas nécessairement sur le devant de la scène. Mais les Japonais lui vouent un profond respect.

Il y a 20 ans mourait l'Empereur Hirohito, cédant le trône à son fils Akihito. L'Empereur et l'Impératrice Michiko ont été commémorer son décès, mercredi 7 janvier, au mausolée Musashino, en compagnie de 80 personnes, dont le Premier ministre Taro Aso.

Depuis 20 ans, Akihito fait figure d'empereur à la fois traditionnel et moderne. Ses fonctions limitées découlent des pages les plus ambigues de l'histoire contemporaine de l'archipel.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Américains ont offert à l'Empereur Hirohito de conserver son trône, garant de l'unité du peuple Japonais, à la condition qu'il renonce à son statut divin et à ses prérogatives. Hirohito a accepté, l'Empereur a donc principalement un rôle de représentation depuis la Constitution de 1947. Jusqu'à sa mort, Hirohito conservera une image très positive au Japon, mais beaucoup moins bonne à l'étranger en raison de son attitude ambigüe pendant la guerre.

A la mort d'Hirohito le 7 janvier 1989, c'est son fils de 55 ans qui lui a succédé, l'actuel Empereur Akihito. Ce dernier a donc du composer avec ce statut très particulier d'Empereur respecté et sans réel pouvoir, mais également avec l'image entachée de son père à l'étranger.

Son parti pris a été, tout au long de sa vie, de moderniser, de désacraliser l'image impériale au Japon et même de s'occidentaliser. A 26 ans, son premier « fait d'arme » dans la modernisation de sa fonction sera d'épouser une roturière, Michiko Shoda. Il rompra à nouveau avec la tradition en choisissant d'élever personnellement ses enfants, au lieu de les confier à des précepteurs.

Au plan politique, deux attitudes auront marqué ses vingt années de règne: de nombreux voyages à l'étranger, et des excuses quant au comportement de son pays envers les autres pays asiatiques. Il a ainsi reconnu que son pays avait à maintes reprises « causé de grandes souffrances au peuple de Chine » et a exprimé son « plus profond remords » pour les exactions Japonaises en Corée.

L'Empereur Akihito fait figure d'Empereur moderne, mais il est également très attaché à la tradition japonaise et à la pérennité de la famille impériale. En témoignent les récentes déclarations de Shingo Haketa, chef de l'Agence impériale, sur le stress de l'Empereur qui « s'est inquiété ces dernières années de l'avenir de la lignée impériale et au sujet d'autres questions liées à la maison impériale, sans jamais arrêter d'y penser ». L'anniversaire de son accession au trône s'est donc déroulé dans un contexte tendu, auquel s'ajoute le mauvais état de santé de l'Empereur, ainsi que de sa femme et de son fils, semble-t-il.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 22:09

Au bord de la falaise, les suicidaires japonais ont leur ange gardien


le 10/1/2009 à 13h39 par Harumi Ozawa (AFP)

La falaise de Tojinbo est tristement célèbre au Japon pour avoir été le théâtre de centaines de suicides, mais les désespérés ont un ange gardien en la personne de Yukio Shige, un ancien policier qui tente de les dissuader de passer à l'acte.

Muté il y a cinq ans dans cette bourgade du centre de l'archipel, sur la côte de la Mer du Japon, l'inspecteur Shige a découvert avec effarement que les habitants du coin s'étaient spécialisés dans le "tourisme du suicide". Mis à la retraite un an plus tard, il parcourt depuis presque quotidiennement le kilomètre et demi de littoral avec des jumelles, repérant les candidats à la mort pour les convaincre de ne pas se jeter dans les flots. "Vous comprenez ce que la personne a en tête juste en observant la façon dont elle se tient sur le bord. La plupart d'entre elles semblent soulagés et fondent en larmes dès que je leur dis bonjour", explique M. Shige.

L'ancien policier les emmène alors dans le café qu'il a ouvert non loin de la falaise, où il leur sert un gâteau de riz. Après les avoir convaincues, il les raccompagne chez elles, et, si la personne sauvée n'a plus d'endroit où habiter, il l'aide à trouver un logis avec son association caritative.

La tâche que s'est assignée l'ex-inspecteur n'est pas de tout repos, car pas moins de 257 désespérés se sont précipités du haut de la falaise en dix ans. L'action de M. Shige a toutefois permis de sauver 167 personnes, selon ses
calculs.

Le taux de suicide est très élevé au Japon, 24 pour 100.000 habitants en 2006 contre une moyenne mondiale de 16 selon l'OMS. Plus de 30.000 personnes mettent fin à leur jour chaque année dans l'archipel, des hommes dans près de trois-quarts des cas.

Lorsqu'il est arrivé à Tojinbo il y a cinq ans, M. Shige ignorait la réputation du bourg. Mais il a vite constaté que des corps étaient souvent repêchés au large. "J'ai été choqué parce que les gens d'ici trouvaient ça banal", explique-t-il.

Curiosité touristique

Le policier découvre alors que l'économie locale exploite le filon. "Les guides font visiter l'endroit aux touristes qui arrivent en bus dans le cadre d'un circuit mystérieux", déplore M. Shige. Dans les boutiques, les visiteurs peuvent acheter des T-shirts où est inscrit "Je suis las de vivre" ou "Je vis un enfer". Aucune barrière de protection ni avertissement n'ont en revanche été installés en haut de l'à-pic. "J'ai demandé aux guides de cesser de présenter Tojinbo comme une curiosité
touristique, mais un responsable municipal m'a dit d'arrêter. "S'ils le font, plus personne ne viendra visiter la ville", m'a-t-il dit". Selon M. Shige, tout cela "encourage les gens à venir se suicider" à Tojinbo.

L'existence de son association est menacée, faute de subventions publiques. Mais l'ancien policier affirme vouloir malgré tout continuer sa mission, "tant que les pouvoirs publics n'auront pas fait quelque chose". Exemple de l'inertie des autorités, M. Shige se souvient d'un couple ruiné qu'il avait sauvé - provisoirement - du suicide. Convaincus d'aller voir les
services sociaux, les époux n'avaient reçus que quelques yens de la mairie qui leur avait conseillé d'aller quêter ailleurs. Ils se sont pendus peu après, a appris l'ancien policier. Cette indifférence des pouvoirs publics l'inquiète, d'autant que le nombre de suicides pourrait augmenter, selon lui, avec la récession économique mondiale qui frappe le Japon. En novembre, quatre des six personnes sauvées par M. Shige lui ont dit avoir voulu mourir car elles ne trouvaient pas d'emploi.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Mar 13 Jan - 22:36

Le groupe sanguin détermine-t-il le tempérament des Japonais ?


le 13/1/2009 à 10h26 par Aviva Fried, Christèle Jaime, Rie Kayaki

Lire son avenir dans les astres est quelque chose de connu. Mais les Japonais, eux, croient également au groupe sanguin. Depuis les années 70, au Japon, une croyance populaire affirme que les personnes peuvent être classées en fonction de leur groupe sanguin. Reportage à Tokyo.


_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Lun 23 Fév - 19:03

La maison du Totoro de Miyazaki détruite par un incendie à Tokyo


le 17/2/2009 à 12h45 par AFP

Une maison traditionnelle japonaise, que le maître de l'animation nippon Hayao Miyazaki avait décrite comme une demeure idéale pour son populaire personnage "Totoro", a été détruite par un incendie, ont annoncé lundi les autorités locales.

Cette vénérable bâtisse en bois entourée de verdure, située dans l'arrondissement de Suginami à Tokyo, était surnommée "la maison de Totoro" par les riverains depuis que le dessinateur l'avait montrée dans un livre publié quelques années après la sortie de son dessin animé "Mon voisin Totoro".

Dans cet ouvrage, Hayao Miyazaki présente plusieurs demeures japonaises typiques où l'affectueux et douillet Totoro, étrange animal de la forêt, aurait pu élire domicile.

Cette maison de plain-pied a été entièrement détruite par les flammes samedi, a annoncé un responsable de l'arrondissement. Selon les médias, la police examine la piste d'un incendie criminel, une information que les forces de l'ordre n'ont pas voulu commenter.

L'arrondissement de Suginami avait acheté la maison et son terrain et pensait y ouvrir un parc en 2010. "C'est vraiment dommage", a déclaré à l'AFP une responsable locale de l'urbanisme. "Nous allons voir si nous reconstruisons la maison", a-t-elle ajouté, précisant que le parc ouvrirait de toute façon, avec ou sans demeure à l'intérieur.

Sorti en 1988 au Japon, "Mon voisin Totoro" y a connu d'emblée un énorme succès. Totoro et le "chat bus", autre héros emblématique du film, figurent toujours parmi les personnages préférés des enfants nippons. Ce long métrage a également suscité plus tardivement l'engouement à l'étranger, contribuant à populariser le travail de Hayao Miyazaki.

"Mon voisin Totoro" met en scène dans le Japon des années 50 deux petites filles qui emménagent dans une maison à la campagne et se lient d'amitié avec le rondouillard Totoro, un "esprit de la forêt" doté de pouvoirs surnaturels.

Miyazaki a réalisé depuis d'autres dessins animés cultes comme "Princesse Mononoke", "Le voyage de Chihiro" ou "Ponyo".

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Lun 23 Fév - 19:03

Accusé d'avoir été saoul au G7, le ministe des finances japonais démissionne


le 17/2/2009 à 15h50 par Roland de Courson (AFP)

Les images de Shoichi Nakagawa ayant l'air saoul lors d'une conférence du G7 font scandale au Japon. Le ministre a expliqué que son état avait été causé par des médicaments mais a néanmoins dû présenter sa démission.

Le ministre japonais des Finances Shoichi Nakagawa, qui a annoncé mardi sa démission après avoir été soupçonné d'ébriété lors d'une réunion du G7, est un provocateur, connu pour son goût immodéré pour l'alcool et pour ses déclarations fracassantes.

M. Nakagawa, 55 ans, est le fils d'un célèbre dirigeant local de l'île septentrionale de Hokkaido. Après le suicide de ce dernier en 1983, il interrompt une carrière de banquier pour reprendre le flambeau en politique.

Entré en septembre 2008 dans le gouvernement, il était l'un des poids lourds chargés d'épauler le Premier ministre Taro Aso, dont il est ami.

Auparavant, M. Nakagawa avait été titulaire des portefeuilles de l'Economie, de l'Industrie et du Commerce, ainsi que de l'Agriculture, dans plusieurs gouvernements successifs du libéral Junichiro Koizumi (2001-2006).

Les traits burinés, la voix gutturale, s'exhibant volontiers la chemise largement ouverte sur la poitrine, M. Nakagawa est connu au Japon pour ses opinions conservatrices et nationalistes radicales, mais aussi pour ses excès de boisson.

Ce penchant avoué pour la bouteille, avec une prédilection pour le gin-tonic, lui a déjà joué quelques tours dans sa vie publique. Mais c'est son comportement erratique pendant une conférence de presse du G7 à Rome qui lui a finalement coûté son poste, même s'il a attribué sa voix pâteuse, son teint rougeaud, ses somnolences et son incapacité à finir ses phrases à un excès de médicaments antigrippaux plutôt qu'à des boissons alcoolisées.

Shoichi Nakagawa est un adepte des déclarations fracassantes. Il a ainsi affirmé que "les femmes ont leur propre place" dans la société, consistant selon lui à s'occuper "d'arrangements floraux, de couture et de cuisine". Il a aussi déclaré que les navires écologistes qui perturbent la chasse à la baleine menée chaque année par les Japonais devaient être envoyés par le fond.

Viscéralement nationaliste, il fustige volontiers la Chine et les deux Corées et plaide pour l'enseignement du patriotisme à l'école. Il n'a pas hésité non plus à plaider pour que le Japon se dote de la bombe atomique, un sujet tabou dans l'archipel victime des deux seuls bombardements nucléaires de l'histoire, à Hiroshima et Nagasaki en 1945.

En économie, M. Nakagawa est un interventionniste qui reconnaît cependant la nécessité de réformes libérales sur le long terme, ainsi qu'un farouche opposant du protectionnisme qu'il qualifie de "mal absolu".


Dernière édition par Papy le Lun 23 Fév - 19:07, édité 1 fois

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Lun 23 Fév - 19:05

Taro Aso, premier dirigeant étranger invité par Obama à la Maison Blanche


le 23/2/2009 à 13h05 par AFP

Le chef du gouvernement japonais Taro Aso est le premier dirigeant étranger que recevra Barack Obama à la Maison Blanche mardi, le gouvernement américain souhaitant assurer le Japon de son soutien face notamment à l'influence grandissante de la Chine.

Les dirigeants des deux premières puissances économiques mondiales devraient discuter, au cours de la première visite d'un chef de gouvernement étranger depuis l'arrivée à Washington d'Obama, de la manière de contrer l'actuelle crise mondiale, la pire depuis celle des années 1930.

Mais les experts jugent que l'invitation de Barack Obama faite à Taro Aso est largement symbolique. Elle viserait à lever les inquiétudes du Japon selon lesquelles les Etats-Unis négligeraient leur allié de longue date au bénéfice du géant asiatique chinois, troisième puissance économique mondiale.

"Ils ont entendu la sonnette d'alarme signifiant que le Japon a besoin d'être rassuré quant à la force de leurs liens", estime Ralph Cossa, un expert du Centre d'études stratégiques et internationales (Centre for Strategic and International Studies, CSIS) de Washington. "Tout le monde parle de la Chine, mais le Japon est toujours la deuxième économie mondiale. C'est au Japon que se trouve l'argent et si vous voulez vous occuper de la crise financière internationale, il faut que les Etats-Unis et le Japon se synchronisent", juge-t-il.

La visite de M. Aso intervient alors que sa popularité est au plus bas dans les sondages à un peu plus de six mois des élections législatives. Mais, selon les experts, elle à plus à voir avec la volonté américaine de s'engager auprès de son allié, qu'à un éventuel soutien à son Premier ministre.

Celui-ci, qui se rend à Washington une semaine avant son homologue britannique Gordon Brown, sera à la Maison Blanche quelques heures avant que son locataire ne prononce son premier grand discours de président au Congrès.

La venue à Washington de M. Aso a été annoncée mardi dernier par la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton lors d'une visite au Japon, sa première à l'étranger depuis sa prise de fonctions. Elle a qualifié à cette occasion les relations nippo-américaines de "pierre angulaire" de la politique des Etats-Unis dans le monde.

Elle avait inquiété les Japonais en 2008 en disant, alors qu'elle était candidate à la présidence américaine, que Washington et Pékin auraient "les relations bilatérales les plus importantes au monde au cours de ce siècle".

Les tensions entre Washington et Tokyo étaient montées l'année dernière lorsque les Etats-Unis avaient retiré de leur liste des Etats soutenant le terrorisme la Corée du Nord, alors que l'archipel presse Pyongyang de lui donner des informations sur le sort des Japonais enlevés dans les années 70 et 80 pour former des espions à la langue nippone.

La nouvelle administration Obama devrait travailler à faire du "Japon un allié bien plus important", estime Joseph Nye, professeur à l'université de Harvard.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Lun 23 Fév - 19:06

Plus de 70% des Japonais veulent la démission de leur Premier ministre


le 23/2/2009 à 16h29 par Elsa Fralon (Aujourd'hui le Japon)

Ses gaffes à répétition et la crise économique, auxquelles s'est ajoutée la démission d'un ministre visiblement saoul lors du G7 n'en finissent pas de faire chuter Taro Aso dans les sondages. Seuls 13% des Japonais le soutiennent encore.

Un sondage réalisé par le journal japonais Asahi sur un panel de 1044 électeurs a révélé que 71% des personnes interrogées souhaitent que le Premier ministre Taro Aso démissionne. Selon la même source, le taux d'approbation du gouvernement est tombé à 13% alors que 75% des interrogés disent désapprouver le Cabinet.

Une série de gaffes politiques et une récession économique sans précédent au Japon relancent les rumeurs sur son éventuel remplacement ou sur des élections anticipées.

« Même au sein de son parti, le PLD (Parti Libéral-démocrate), on ne le soutient plus » a déclaré Hideano Nakagawa un membre important du parti lors d'une émission télévisée sur Tokyo-TV.

64% des personnes sondées souhaitent que la date des élections qui doivent se dérouler en septembre soit avancée.

L'ancien Premier ministre, Junichiro Koizumi s'est est pris, lui aussi à son successeur et a menacé de s'opposer à son plan de relance économique.

La semaine dernière on a reproché à Taro Aso de ne pas avoir pris de mesure assez rapide quand le ministre des finances Shoichi Nakagawa est apparu en état d'ébriété lors d'une conférence de presse du G7.

Le principal leader de l'opposition Ichiro Ozawa voit quant à lui sa cote de popularité grimper à 45% et est favori pour succéder à Taro Aso.

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Kuma le Lun 23 Fév - 19:06

"Departures", film sur les rites japonais, récompensé par un oscar


le 23/2/2009 à 12h20 par AFP

Le long-métrage japonais "Departures", récompensé dimanche par l'Oscar du film étranger, entraîne le spectateur dans le monde peu connu des rites funéraires, à travers l'itinéraire de Daigo, un ex-violoncelliste devenu croque-mort malgré lui.

"Departures" l'a emporté aux dépens de "Entre les murs" (France), palme d'or à Cannes en mai dernier, "La bande à Baader" (Allemagne), "Revanche" (Autriche") et "Valse avec Bachir" (Israël). Grand succès au Japon avec 2,7 millions d'entrées, "Okuribito", traduit en anglais par "Departures", doit sortir dans plus d'une trentaine de pays, dont les Etats-Unis en mai, et a déjà collectionné les récompenses.

L'action se déroule dans une province rurale du nord du Japon, Yamagata, où Daigo Kobayashi retourne avec sa femme, après l'éclatement de l'orchestre dans lequel il jouait depuis des années à Tokyo. Daigo, interprété par Masahiro Motoki, répond à une annonce pour un emploi "d'aide aux départs", s'imaginant qu'il s'agit d'une agence de voyages. L'ancien
violoncelliste découvre qu'en fait, il s'agit d'une entreprise de pompes funèbres, mais il accepte l'emploi par nécessité financière.

Plongé dans ce monde peu connu, il va découvrir les rites funéraires, tout en cachant à sa femme sa nouvelle activité, en grande partie taboue au Japon. "J'avais envie de connaître le monde des pompes funèbres", un milieu dont le travail et les employés sont peu connus, a expliqué le réalisateur, Yojiro Takita, 53 ans, dans une interview récente aux médias japonais.

Pour préparer son film, Takita a assisté à de nombreuses préparations et cérémonies funèbres. "Le rituel prévoit de laver le défunt, le maquiller, lui changer ses vêtements. Et il y a un rituel pour rappeler que ce corps était autrefois en pleine vie", a-t-il poursuivi. Le réalisateur a été frappé par "la diversité des émotions pendant cette cérémonie". "Il y en a qui sourient, d'autres qui témoignent leur gratitude d'avoir pu rencontrer la personne décédée".

Sorti il y a cinq mois dans l'archipel et honoré des plus prestigieuses récompenses du cinéma japonais, "Departures" a aussi reçu le grand prix des Amériques au festival des films du monde de Montréal et le prix du public au festival du film de Hawaii. Il a en outre recueilli trois récompenses lors de la cérémonie chinoise correspondant aux Oscars.

Selon Takita, "Okuribito est une histoire très japonaise", montrant avec minutie les rites funéraires propres à sa culture, sur fond de déclin d'une communauté rurale. Mais, ajoute le réalisateur, "le thème de la mort est universel et peut être
compris par des gens partout dans le monde, au-delà des frontières et des langues, j'en suis heureux".

_________________
Lu et approuvé
Kuma-Land
avatar
Kuma
Spammer ?
Spammer ?

Masculin Nombre de messages : 2403
Age : 771
Localisation : Raonapura
Date d'inscription : 22/12/2006

http://kuma36.ueuo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Actualite

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum